Trente ans après son assassinat, Thomas Sankara suscite passion et fierté auprès des jeunes qui ne le connaissent qu’à travers les livres. Pourtant, son combat et ses idées ne sont pas enseignées à l’école.

Source: DW

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici