C’est au compte de la deuxième journée du Forum de l’étudiant guinéen (FEG), ce jeudi 18 avril, qu’un panel animé par des étudiants et élèves, s’est tenu dans la salle des congrès du Palais du peuple, sous le thème « La place de l’élève et de l’étudiant dans le développement socioéconomique de la Guinée », et le sous thème « L’inadéquation entre la formation et l’emploi en Guinée ».

Durant ce panel, les apprenants ont été informés sur ce qu’ils peuvent faire comme actes civiques pour participer à l’émergence de leurs localités en particulier et de toute la Guinée et général.

Ayant suivi ce panel, Mohamed Keita, diplômé de l’université Koffi Annan en droit des affaires, s’est exprimé en ces termes : « Par rapport à ce panel, qui a pour thème “la place des élèves et étudiants dans le développement socio-économique”, il y eu de belles interventions. Les panelistes ont touché des points, qui impactent le rôle de l’étudiant dans le développement socio-économique de la Guinée. Nous avons compris après ce panel, que les étudiants ont une certaine importance et peuvent immensément participer au développement du pays ».

Encore sur les bancs de l’université, Sidikiba Condé, président du collège des étudiants des universités privées de Guinée, l’un des panélistes, a expliqué : « Ce que les gens doivent en retenir, c’est que l’étudiant ne doit pas se limiter seulement à un apprenant. Mais c’est celui qui doit impacter le développement de la nation. C’est celui qui doit s’impliquer pour que les choses changent dans le pays. C’est pourquoi j’ai dit dans mon intervention, qu’il est un accélérateur pour le développement. Il faut que les gens sachent que les étudiants sont ceux qui impactent positivement. Socialement, les étudiants sont des messagers (…) Economiquement, ils s’associent en groupements d’intérêt économique… »

Quant à Dr Souleymane Radiaka Diallo, enseignant chercheur à l’université Général Lansana Conté de Sonfonia et modérateur dudit panel, il pense que : « Nous pouvons retenir un premier élément. C’est l’appel que nous lançons à tout élève et étudiant guinéen, de s’impliquer dans le développement socioéconomique et culturel de sa localité. Ceci contribuerait à améliorer le mode de vie au niveau de son village, de sa communauté. Et nous avons invité les élèves et étudiants qui ne le font pas, à le faire dans leurs localités, ne serait-ce qu’en organisant des séances de révision pour les élèves qui sont candidats aux différents examens ».

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici