Les membres du Comité Ethique de la Fédération guinéenne de football (FEGUIFOOT) auront-ils devant eux ce lundi, l’ex-entraineur du Syli national, Paul Put, qu’ils voudraient entendre sur des faits de “corruption” ?

Selon le président dudit comité, Amadou Tham Camara, l’entraineur belge a “invoqué des raisons de sécurité’’ pour expliquer son absence face au comité. ‘‘Nous avons transmis cela au Comité exécutif de la Féguifoot pour que sa sécurité soit assurée pour qu’il puisse venir sereinement s’expliquer devant notre commission”, a-t-il fait savoir Tham.

“Nous avons bon espoir que le lundi prochain, il répondra à notre sollicitation. C’est impératif parce que son témoignage est important. Il a parlé de beaucoup de choses dans son rapport. Notamment, du versement de commission à un membre du comité exécutif. Il est bon qu’il soit là, qu’il puisse nous dire qui, comment et pourquoi il faisait ça. Personne ne peut répondre à cela à sa place. C’est à lui de répondre”, a renchéri Tham Camara.

En ce qui concerne le vice-président de de Fédération, Amadou Diaby qui fait l’objet d’une enquête pour corruption, Tham Camara a déclaré : ‘‘il est également attendu la semaine prochaine et lorsqu’il sera là, il sera entendu par le comité ou la commission d’éthique.”

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici