Ce mercredi 10 juin, Foniké Menguè, membre du FNDC, poursuivi pour des faits de communication et diffusion de fausses informations et en prison depuis quelques semaines, a été encore entendu par le doyen des juges au TPI de Dixinn.

A la suite de cet entretien, Me Salifou Béavogui, l’un de ses avocats, nous a raconté l’essentiel des échanges.

« Aujourd’hui notre client a été extrait par le doyen des juges et interrogé sur les faits de communication et diffusion de fausses nouvelles. Naturellement, depuis le départ, il a toujours clamé son innocence. Cela a été réitéré aujourd’hui. Comme nous sommes devant le cabinet d’instruction, on ne peut pas en dire plus » a-t-il narré.

Avant de dire avoir trouvé son client confiant. « A notre sortie, nous avons trouvé un Foniké Mengué déterminé plus qu’avant. Il a le moral au bloc. Il a de l’embonpoint. Et puis il m’a jeté sur la figure, “maître, j’ai le moral au top. Maître, je suis en prison, mais pour moi la prison c’est un lieu de repos. Ça n’entame en rien ma détermination. Je sais que je suis un innocent. Et que je finirais tôt au tard par être libéré. Et donc maître, je remercie toutes les personnes qui ont de près ou de loin mèné le combat pour ma libération.” C’est en ces termes qu’il a regagné sa cellule. »

Par rapport à son sentiment, Me Béavogui a confié que c’est un sentiment « de satisfaction, de confiance… que très rapidement, il (son client, ndlr) va être libéré. »

Abdou Lory Sylla guinee7.com