Devant les écoliers de l’école primaire ‘‘Alleluah de Bellevue’’, Khalifa Gassama Diaby, ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté, a tenu son franc-parler habituel. C’était le 12 mai dernier à son ministère.

‘‘ Il faut que les Guinéens regardent la réalité de ce pays en face et qu’on ne cache pas la vérité. Non seulement pas à nous-mêmes, mais qu’on ne la cache pas aux autres. Parce qu’on a fait près de 60 années de lâcheté, de déni de réalité, de mensonge, de démagogie, de clientélisme, de communautarisme, de paresse intellectuelle, de dénigrement, de piège, et pendant ce temps la Guinée a besoin d’être une nation heureuse. Et pour cela il faut qu’ils (Guinéens) soient eux même responsables pour sortir de ces pièges que je viens d’énumérer. C’est un travail immense qui doit continuer parce que le dégât est considérable depuis près de 60 ans sur la société guinéenne. Il faut faire en sorte que la Guinée soit remise à l’endroit avec des acteurs responsables qu’on pourrait appeler ici très banalement les citoyens’’, a dit le ministre Gassama Diaby, ajoutant que la Guinée a plus besoin de citoyens indépendants que politiques.

Ismaël Sylla pour Guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici