Ahmed Kourouma, vous connaissez ? C’est cet ancien conseiller juridique de Dadis Camara, qui a flirté avec Alpha Condé pendant la dernière présidentielle et qui brigue la tête de l’UPG, depuis la mort de Jean Marie Doré, leader historique de ce parti. Autant dire qu’il est un adepte de la danse de grand écart. Ahmed Kourouma qui se présente par ailleurs comme un banquier, est bien connu du milieu mondain de Conakry qu’il fréquente assidûment mais  aussi très présent sur les réseaux sociaux. C’est justement ici qu’il fait parler de lui, ces jours-ci.

L’affaire est partie d’une histoire banale. Un certain Mohamed Sako poste une photo déformée de Ahmed Kourouma avec cette mention : ‘‘La politique de nos jours !’’ Et les commentaires dont celui de Sega Diallo, journaliste sportif suivent.

‘‘La politique est une chose trop sérieuse pour qu’on la laisse a un Pinocchio’’, commente le journaliste qui jure ne l’avoir fait qu’en terme de blague. Et à Ahmed de rappeler que l’image postée est une blague d’un de ses ‘‘petits’’ et que cela ne concernait pas ‘‘les journalistes alimentaires’’. Les postes se suivent. Et Sega qui se sent concerné par les propos ‘‘journalistes alimentaires’’ répond par un autre post qu’il est libre de choisir son ‘‘culte’’. Et qu’heureusement qu’il ne craint pas de se faire interpeller pour ses impayés. Sans nommer Ahmed.

Et la tension monte d’un cran (Voir ci-dessous). L’affaire dépasse les deux hommes et emballe les réseaux sociaux. La question: Les propos ci-dessous doivent-ils être tenus par un homme politique qui ambitionne de gouverner notre pays? Ah la politique guinéenne, quand tu nous tiens! Aziz Sylla pour guinee7.com

ahmed-kourouma

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici