La coordination du Front National pour la Défense de la Constitution a enfin brisé le silence sur le cas des dissidents en son sein. C’était au cours d’une conférence qu’elle a animée dans la salle El Hadj Mohamed Koula Diallo de la maison de la presse de Kipé. 

Selon Ibrahim Diallo, responsable des opérations du FNDC, ” il y a des moutons qui se sont introduits dans la cour du FNDC pour brouter de l’herbe à notre insu. Ils se sont endossés dans l’attente de se vendre très chers à l’approche de la fête de Tabaski… Vous comprendrez ici que le FNDC est un mouvement très organisé, très structuré dont les informations également sont très sécurisées. C’est pourquoi l’État malgré tous ses moyens n’arrive pas à déstabiliser le FNDC. Aucun agent secret n’a réussi à infiltrer le FNDC pour avoir des informations.”

“Sur ce chemin, poursuit-il, il y a plusieurs personnes qui ont tenté de venir pour pouvoir avoir une image au FNDC et aller vendre cette image-là ailleurs, mais ça n’a pas marché… Et rassurez-vous que le FNDC est cet enfant béni que tout le monde réclame aujourd’hui”.

Pour terminer, le chargé des opérations du front qui s’oppose à un nouveau mandat d’Alpha Condé, a précisé : “Au FNDC on ne prend pas l’argent de quelqu’un. Nous n’avons pas de caisse comme projet où vous allez chercher de l’argent et aller justifier”. 

Mohamed Soumah pour Guinee7.com