C’est sous l’œil vigilant du ministre du Budget, Ismaël Dioubaté, que le feu qui s’est déclaré dans l’après-midi de ce vendredi, notamment dans le bureau du directeur du budget, a été combattu par trois compagnies de pompiers. Celle de la protection civile, de Laguipres (pompiers privés) et de l’Aéroport de Conakry.

Il est 17h, et la flamme qui consumait le mobilier de ces bureaux n’est plus visible. Même la fumée a pratiquement disparu. Cependant, les quelques travailleurs et curieux, continuent à scruter le bâtiment qui a été victime a son troisième niveau, d’un incendie.

Le ministre Dioubaté a signalé aux journalistes, “qu’il est prématuré de donner une explication exacte de la situation. Ce qui est sûr, c’est aux alentours de 15h 45 que l’incendie s’est déclaré au niveau de l’aile gauche du département. Aussitôt j’ai informé le Premier ministre et le ministre de la sécurité qui a mis à disposition un camion de sapeur-pompier. Mais l’intensité de l’incendie était telle qu’on a été obligé de faire appel à Laguipres qui a participé. J’ai demandé aussitôt à l’administration de EDG de couper le courant dans le secteur. La gendarmerie s’est déployée. Je crois comme vous pouvez le constater, le feu est sous contrôle. En attendant de faire le constat, nous estimons que ça n’a concerné que trois bureaux essentiellement. Les investigations vont continuer pour situer exactement l’origine de l’incendie”.

Directeur général de la protection civile, le contrôleur général Moussa Camara, nous a confié : “nous avons reçu l’alerte comme quoi, il y a un incendie au ministère des Finances. Immédiatement, le secours s’est déplacé, ils sont venus, on a effectivement trouvé que le bureau du directeur national du Budget a pris feu. Et immédiatement, les opérations d’extinction ont commencé.”

Ensuite, “J’ai fait venir le renfort. Comme l’ampleur était grande, j’ai été obligé d’appeler Laguipres, qui est venu au secours. C’est maintenant l’aéroport qui est venu. Dieu merci, on a pu circonscrire le feu. C’est seulement le bureau du directeur et le secrétariat qui sont touchés. Le feu ne s’est pas propagé”.

Quant à la difficulté à laquelle son équipe a fait face pour gérer l’incendie, il a indiqué : “Nous n’avons pas encore un camion à échelle. Les escaliers étaient impraticables avec la fumée, donc on pouvait utiliser les échelles pour y accéder.”

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Publicités

Laisser un commentaire