C’est le corps sans vie de Mamadou Kaba Sow, chauffeur de taxi, marié et père de trois enfants qui a été découvert au quartier Cosa rails.

Selon les témoignages, l’homme a rendu l’âme sur place à l’aube.

L’homme serait venu très tôt à l’aube toquer à la porte de la guérite agent de la sécurité ferroviaire, lui demandant de l’eau, avant de donner le numéro de certains de ses parents. Il l’a informé qu’il était sur le point de mourir. L’agent a tout de suite remonté l’information au niveau du poste avancé (PA) installé à quelques mètres de là.  

Son frère a reconnu, que ces derniers temps, le défunt se plaignait de maladie. ‘‘C’est ce matin que j’ai reçu un appel, me demandant si je connais Kaba, j’ai dit oui. On m’a dit de venir au PK et je suis venu trouver qu’effectivement mon jeune frère  est mort. Ces derniers temps, il se plaignait à chaque fois, il disait qu’il était malade’’, a-t-il témoigné.

Chef de quartier Bantounka 2, Thierno Amadou Diallo était sur le terrain. Il a expliqué. “On m’a appelé vers cinq heures du matin pour me dire qu’il y a quelqu’un qui est mort au PK ici, qu’il était venu vivant mais qu’il est décédé sur place. Je suis venu trouver effectivement le corps ici. Le gardien du PK m’a dit qu’il a appelé le 115 sans succès. Dès que je suis arrivé, j’ai appelé la directrice communale de la santé de Ratoma elle m’a dit qu’elle va envoyer une équipe. Elle m’a promis qu’elle va informer la protection civile et les agents de la croix rouge”, a-t-il informé.

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com

Publicités