Désormais, considéré comme ex directeur général de l’ARMP (Autorité de Régulation des Marchés Publics), Guillaume Curtis, lors de la passation de service, ce 13 juin, au Petit Palais, avec Jonas Mukamba, nouveau directeur, a déclaré:  « C’est avec un cœur serré que je m’adresse à vous (collègues, NDRL) après deux ans de dur labeur pour la mise en place de l’autorité de régulation du marché public et qu’il me soit permis de remercier monsieur le président de la République, le professeur Alpha Condé pour m’avoir confié la mise en place de cette institution aussi sensible que stratégique.»

En réalité, de nombreux chantiers restent à ouvrir à ARMP à savoir la mise en place de l’organisme indépendant de certification des entreprises (OCE), la réalisation du premier audit indépendant sur un échantillon de 300 marchés et la projection de l’ARMP dans les régions administratives afin de faire avec efficacité le suivi de la réglementation sur les marchés public à l’intérieur du pays.

D’après Guillaume Curtis, de nouvelles mesures sont en cours d’exécution afin d’amener les acteurs de la commande publique à se conformer à la nouvelle forme publique.

«La tâche ne sera certes pas facile surtout quand on sait la résistance au changement de certains entrepreneurs, fournisseurs et prestataires de service intervenant dans le processus de concurrence aux marchés publics et délégation des services publics. Mais avec le concours des anciens collaborateurs que je vous laisse à l’ARMP ainsi que l’appui de la gouvernance publique, le chemin tracé et les obstacles, j’en suis persuadé, seront surmontés», a-t-il rassuré

En concluant, M. Guillaume Curtis a déclaré : «je félicite, M. Mukumba Kadiata Diallo pour avoir mérité de la confiance du chef de l’Etat. Je réitère une fois de plus mes encouragements à cette jeune équipe dynamique et professionnelle tout en formulant mes meilleurs vœux au nouveau directeur de l’ARMP dans ses nouvelles fonctions de régulateur des marchés publics en Guinée.»

ARMP2Prenant la parole, M. Mukumba Kadiata Diallo, nouveau directeur de l’ARMP estime que la «marque de confiance m’honore et m’oblige à qualifier mes efforts pour l’amélioration de la gouvernance de notre cher pays, la Guinée. Désormais, l’efficacité et l’efficience de l’ARMP doivent contribuer à atteindre ses objectifs et donner l’assurance d’un travail bien accompli. Donc c’est une occasion pour moi d’adresser mes sincères remerciements au directeur sortant ainsi qu’à ses collaborateurs pour leur contribution pour la mise en place de cette structure de référence en matière de marchés publics. Vous conviendrez alors avec moi que l’autorité de régulation des marchés publics doit cadrer avec la bonne gouvernance, car telle est la politique initié par monsieur le président».

Jonas Mukamba Kadiata Diallo a été nommé, à la tête de la direction de l’ARMP le 27 mai dernier.

Ismael Sylla pour Guinée7com

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici