Telliano et le nouveau fédéral de son parti au KM 36

Jean Marc Telliano, président du Rassemblement pour le Développement Intégré (RDIG) entouré des membres de son bureau exécutif a investi dans l’après-midi du samedi 13 juin, le fédéral  de km 36 et la présidente des femmes de ce parti au stade de Sanoyah (Coyah). Il faut ajouter la présence des représentants du parti á Rennes en France et de la Hollande á cette cérémonie.

Dans son discours de circonstance,  le nouveau fédéral du km 36, le commandant á la retraite Jean Yomba Bouré Kamano a affirmé que le RDIG ouvre la porte á tous les fils et filles du pays et l’objectif du parti est de rassembler tout le monde et d’ajouter: “nous appelons tout le monde pour bâtir une Guinée dynamique. Nous sollicitons l’Union qui fait la force.”

La présidente des femmes de km36, Mme Bernadette Ouendouno est déterminée á œuvrer pour mener á bien sa mission et a appelé les femmes á s’unir pour la victoire du parti.

Et Jean-Marc Telliano de répondre á ses détracteurs: ” je dirai que 40 pour cent de l’électorat du RDIG est issu de la communauté forestière. Ça n’engage que moi. Mon parti est un parti national. Le RDIG a choisi le camp de l’opposition. Car c’est la constitution qui nous le permet. En 2010, nous étions dans le gouvernement et nous nous sommes tracés un chemin á suivre. A un certain moment,  nous avons constaté une divergence d’idée. Après avoir quitté le gouvernement, nous avons convoqué un congrès à Conakry où les militants après un vote á l’unanimité, nous ont donné la ligne pour aller vers l’opposition.”

Il ajoute : ” Il y a toujours les détracteurs. Ainsi va la vie. Vous avez appris qu’il y a eu des défections au sein du RDIG. Je le confirme. Mais ces personnes n’ont pas d’importance. Dans tous les partis au monde cela se passe. C’est comme actuellement au sein du PDS au Sénégal. Je n’accorde pas assez de crédit par rapport á ça. Ce sont des personnes qui ont échangé leur dignité contre de l’argent et de petits postes. Ceux qui sont partis pour des miettes, le moment viendra ils seront á nous. Nous avons commencé á faire la restructuration des fédérations á Conakry. Je n’ai jamais redoublé ma classe. Je ne peux pas quitter quelque part et revenir en arrière.”

Et de poursuivre : ” le camp d’en face dit une chose et son contraire. On a parlé d’une prétendue alliance. Ils sont montés sur tous les toits pour dire que le RDIG n’existe que par le nom et que nous n’avons ni siège ni logistique. Je suis fier de vous dire que nous avons un siège et la logistique qu’il faut pour faire fonctionner notre parti et mener nos activités. Nous ne sommes pas en location dans notre siège. Répondre au coup de pied de l’âne, c’est se mettre á sa place.”

S’agissant de la gouvernance actuelle, Jean Marc Telliano est  catégorique :”  Ce système est 40ans en arrière. Nous avons besoin d’alternance en 2015. Et l’alternance,  c’est l’Union de l’opposition. Nous avons eu un entretien au domicile privé du Président de l’UFR et je crois que nous allons tomber d’accord sur la ligne de conduite que nous allons suivre lors des prochaines échéances á venir. Ce pouvoir est en train d’utiliser les biens du peuple, ce qui est contraire á la loi. Aujourd’hui, on utilise l’argent du contribuable. On n’a pas besoin de billet de 20 mille. Nous sommes en récession. Ils ont fait ces billets pour l’achat de conscience.”
El Hadj Mohamed Koula Diallo

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici