La journée ville morte organisée ce lundi 25 novembre à l’appel de l’opposition dite républicaine a paralysé l’axe Hamdallahi-Bambéto-Coza. Sur cet axe, un jeune aurait été tué. Ainsi,  arrivé à Bambéto aux environs de 16heures, ce lundi  nous avons pu interroger, Ibrahima Barry, qui se dit être témoin de l’assassinat du jeune.  Il explique : ‘‘Le jeune qui a été tué s’appelle Mamadou Bailo Barry. Les faits se sont déroulés aux environs de 12 heures. Il était à proximité de la boutique Mari Faala. Je précise qu’il jouait au football. C’est un gendarme se trouvant dans un des quatre pick-up de la gendarmerie numéro deux de Hamdallaye qui a tiré sur le jeune. »

En plus nous nous sommes rendus à la mosquée de Bambéto où le corps aurait été amené. Un des imams que nous avons rencontré affirme que le corps d’un jeune a été déposé à la mosquée. Et de préciser : ‘‘Je ne sais pas dans quelle circonstances il est mort. Et  nous avons remis le corps à sa famille.’’

El. Hadj Mohamed Diallo