Lancées le 19 septembre dernier, le processus de distribution des cartes d’électeurs se poursuit à travers le pays. Dans la préfecture de Kankan, le niveau d’avancement de la distribution est à 90%, selon les chiffres divulgués par la Commission électorale préfectorale indépendante (CEPI), ce jeudi, 08 octobre 2020.

Sékou Mara, trésorier à la CEPI de Kankan, relate : «  Cette distribution des cartes d’électeurs se passe bien à Kankan ; si je prends au niveau des sous-préfectures, là d’ailleurs c’est rapide, parce que les CESPI (commissions électorales sous-préfectorales indépendantes, ndlr) qui sont là-bas ont fait un planning de répartition des cartes d’électeurs. En ce qui concerne la commune urbaine, nous sommes à 97% de répartition de façon globale ; lorsque vous prenez les 27 quartiers, vous allez retrouver que 18 à 20 quartiers sont à 90%, je suis sûr que d’ici le jour-J, tous les citoyens seront en possession de leurs cartes d’électeurs », a-t-il dit.

Selon lui, la circonscription électorale de Kankan compte au total 201 commissions de distribution, dont une soixantaine dans la commune urbaine.

« Au niveau de notre circonscription électorale de Kankan, c’est-à-dire les douze (12) sous-préfectures et la commune urbaine, nous avons au total 201 commissions de distribution, dont une soixantaine dans la commune urbaine », a-t-il ajouté.        

Pour terminer, Sékou Mara relate des difficultés rencontrées par les commissions de distributions, et il invite les citoyens à aller retirer leurs cartes.    

 « Nos commissions ont cette petite difficulté, la lenteur des citoyens, et ce constat a été fait pendant la première semaine. Mais les semaines qui ont suivi, la commission a fait la mobilisation, c’est-à-dire passer de porte à porte avec les cartes ; 90% des électeurs sont en possession de leurs cartes. Donc nous invitons les citoyens toujours à aller retirer leurs cartes », a-t-il insisté.

A noter que, la distribution des cartes d’électeurs  prendra fin la veille de l’élection présidentielle.   

De Kankan, Moussa Konaté pour Guinee7.com