Dans le cadre du renforcement des capacités des journalistes parlementaires, un atelier de formation en faveur d’une trentaine de journalistes se tient à Kindia du 23 au 27 septembre. Cette formation vise à outiller les journalistes parlementaires sur des questions liées aux différentes activités de l’Assemblée nationale. Cela dans le but d’informer la population guinéenne du rôle d’un député.

Pendant ces 5 jours de travaux intenses, les participants vont aborder des sujets comme les concepts clés et historique du parlement guinéen ; le cadre juridique et institutionnel de l’Assemblée nationale et ses relations avec les autres institutions constitutionnelles ; organisation, composition et fonctionnement de l’Assemblée nationale.

D’autre thèmes comme les techniques de contrôle parlementaire ; les procédures législatives et étapes d’élaboration de la loi, entre autres, seront débattus lors de la formation.

Abdel Ben Condé, Directeur de la Communication à l’Assemblée nationale, a fait savoir que cet atelier permettra aux journalistes participants à être outillés afin d’être la courroie de transmission entre les citoyens guinéens et leur Assemblée nationale.

« L’appropriation par vous des mécanismes de fonctionnement de cette institution vous permettra de rendre ses activités plus compréhensibles par la population dont les députés ont vocation de représenter, s’inscrit en droite ligne de la politique de communication inspirée par  Monsieur le Président de l’Assemblée nationale. Il s’agit donc pour les professionnels  de l’information que vous êtes, d’œuvrer à la promotion de la mission parlementaire et le rôle du député pour ainsi contribuer à l’ancrage social de la culture démocratique en Guinée », a-t-il ajouté.

Pour sa part, El hadj Saa Marcel Tinkiano, conseiller chargé de la formation à l’Assemblée nationale, a indiqué cette institution à l’ambition de mériter la confiance que lui a accordée le peuple. Et pour ce faire, il est nécessaire que ce peuple sache ce que doit faire l’Assemblée nationale.

Selon lui, les activités de cette institution sont  celles de représentant du peuple, le vote des lois, l’approbation du budget national et le contrôle de l’action gouvernementale.

« Environ 90% de la population, dit-il, ne connaissent pas véritablement le rôle d’un législateur. Les journalistes parlementaires ont donc la mission d’informer la population et les partenaires sur les activités de l’Assemblée nationale. »

A la fin de cette formation, il sera procédé à la création d’un réseau des journalistes spécialisés en questions parlementaires.

Il faut rappeler que cet atelier de formation a bénéficié du soutien financier du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).

Bah Alhassane, envoyé spécial

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici