Plusieurs jeunes de Kindia ont manifesté dimanche 12 mai 2019 contre le manque d’électricité dans leurs quartiers. Ce mouvement qui a duré pendant des heures a été dispersé par les forces de l’ordre à coup de gaz Lacrymogène.

Très tôt le dimanche matin les jeunes de bon nombre de quartiers de Kindia frappés par le manque criard d’électricité ont exprimé leur colère en manifestant. Mohamed Saliou, un manifestant, explique : « Nous sommes là juste pour réclamer notre droit pas pour la violence ni rien. Nous n’avons rien cassé, rien barricadé, seulement nous avons bloqué la circulation pour que les autorités de Kindia puissent nous entendre. On n’a pas de courant, il y a de cela 5 jours. Avant hier et hier nous sommes allés rencontrer le directeur de l’EDG et Celui des réseaux qui nous ont donné des fausses promesses c’est ainsi que nous avons décidé de manifester. »

Abattoir, Yéolé, Gare, Sambaya, Wondy et Caravansérail sont les quartiers les plus touchés par le noir dans la cité des agrumes. Comme le témoigne Djouwé Diallo : « Ça fait 10 jours que nous sommes là à Yéolé sans courant. C’est à cause du manque d’électricité que nous avons manifesté. »

De notre constat, seuls les 6 quartiers manquent du courant sur la trentaine que compte Kindia.

Joseph Bangoura correspondant permanent à Kindia pour guinee7.com

Publicités

Laisser un commentaire