Depuis  quelques jours, les  populations des  quartiers de Kountia, Lansanaya et Dabompa ont poussé un ouf de soulagement avec  la desserte effective du courant électrique après  plus de 5 mois passés dans l’obscurité. Notre reporter s’est rendu  dans ses différents quartiers pour un reportage.

Il est 10 heures, ce mardi 6 mai lorsque nous arrivons à Dabompa, où depuis près de 5 mois, le courant de EDG avait cessé d’éclairer les habitations et autres endroits de cette localité. Abdoulaye Camara qui tient une supérette indique: ‘‘Le courant est arrivé le dimanche 4 mai aux environs de 14 heures. C’est vraiment une bonne chose que le courant revienne. Au moins à partir de 18 heures, on éteint le groupe électrogène. Je voudrais qu’EDG fasse des efforts pour envoyer le courant 24 heures sur 24. Comme vous le constatez, on tient une alimentation et la conservation des aliments est très importante pour nous.’’

A Kountia,   l’ambiance semble même avoir changé, nous révèle Mama Aissata Sylla qui tient un commerce de riz. Selon elle, ‘‘C’était la joie le dimanche. Il fallait vivre ça pour comprendre la joie des populations. J’ai un frigidaire qui était à l’arrêt et j’étais obligé d’acheter de la glace. Depuis que le courant d’EDG est là, je n’ai plus besoin d’en acheter. Et puis,  j’ai repris mon commerce de jus de gingembre’’.

A Lansanaya, Souleymane Diallo, candidat au baccalauréat et ses amis étaient ‘‘obligés de cotiser pour acheter du carburant pour le groupe électrogène. Nos parents ont beaucoup souffert. C’est  vraiment salutaire que le courant revienne à un mois des examens. Pourvu que ça dure. Espérons que les autres quartiers qui restent seront servi au plus vite’’. Etienne Pgomou lui, ne donne pas de satisfecit à la guinéenne d’électricité : ‘‘C’est normal qu’on ait le courant. Ce qu’il faut condamner c’est que EDG favorise des quartiers en nous privant durant la moitié de cette année.’’

*cris de joie qui annoncent l’électricité dans les foyers de Conakry.

El hadj Mohamed Koula Diallo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici