Les entreprises locales peuvent jubiler. Le président Alpha Condé dans son ‘‘adresse à la nation’’ de ce 2 octobre 2016, pour relancer l’activité économique, a invité ‘‘les ministres du secteur économique à réexaminer le portefeuille de la dette intérieure et à procéder progressivement à l’apurement de la dette de l’Etat vis-à-vis des entreprises privées locales’’.

Il faut rappeler que cette dette selon des informations non officielles est à plus de 3 mille milliards de GNF. Son non-paiement paralyse de nombreuses entreprises et fragilise notre économie.

Focus de guinee7.com

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici