La direction de la Société nationale des pétroles a procédé, ce mercredi á Conakry, à la remise officielle d’une centaine de motos aux travailleurs de la SONAP. La cérémonie tenue au siège de la société à la Minière, a été présidée par colonel Amara Camara, ministre secrétaire général à la Présidence en compagnie du directeur général de la SONAP, Amadou Doumbouya et de ses collaborateurs.

Le directeur général de la SONAP, Amadou Doumbouya a rappelé à l’entame de son propos l’histoire de la pénurie de carburant qui a failli selon lui, menacer la stabilité de la Guinée en cette période de crise mondiale. Le directeur général justifie cela par le sous nombre des agents et équipements sur le terrain.

C’est pourquoi il a attiré l’attention de ses « amis du secteur pétrolier, c’est à dire les marketeurs et les gérants de stations, ces inspecteurs sur le terrain ne sont là que pour vous aider, car ils permettront de remonter les informations à temps afin de nous éviter des problèmes dans le futur. Ils sont vos collaborateurs. Aux inspecteurs, mes collaborateurs, vous n’êtes pas des éléments de répression, mais plutôt des éléments de régulation, de sensibilisation et vous êtes l’œil et l’oreille de la SONAP dans vos zones respectives. Vous êtes tenus à travailler avec les autorités régionales et préfectorales. La loi est au-dessus de tout le monde, y compris vous. Sur ce, j’en appelle à votre sens de devoir et du patriotisme dans vos actions », a-t-il sollicité.

Sidiki Mariam Kourouma, membre de la délégation syndicale a apprécié le geste. « Aujourd’hui, il y a 10 engins qui vont être distribués et aujourd’hui nous avons des représentants à l’intérieur du pays qui aident la SONAP dans la maîtrise de l’approvisionnement, de la distribution des produits pétroliers à l’intérieur du pays et surtout de lutter contre la contrebande qui est un grand fléau aujourd’hui dans ce secteur. Donc c’est progressivement se fera la distribution et par région et nous aujourd’hui, en tant que syndicalistes, nous remercions la direction générale parce que ça rentre dans le cadre de l’amélioration des conditions de travail des employés.  Parce que qui dit un bon travail, il faut que les employés soient équipés, pour assurer et pour accomplir leur mission qui est une mission très noble pour ce pays », a-t-il fait remarquer.

Sidiki Mariam Kourouma

Les inspecteurs bénéficiaires des outils en sont ravis. « Oui, j’avais vraiment besoin de ce don aujourd’hui pour avoir un résultat fiable. Je vous promets de bien travailler. In ch Allah, je ferai bien mon travail de remonter les informations à temps. Oui, ça va améliorer parce que là, avec les embouteillages, je serai vite à mon lieu de travail pour me permettre vite de remonter les informations, parce qu’avec les embouteillages, si ce n’est pas la moto, ce n’est pas facile d’arriver à temps », a dit Kourouma Nansagbé, inspectrice de Kaloum.

Kourouma Nansagbé

Youssouf Djoubaté, inspecteur Conakry Ouest ne déroge pas à la règle. « C’est une joie sans fin, ça va nous faciliter dans les exécutions de notre tâche et ça va nous permettre d’apporter un résultat escompté. Il faut inspecter et il faut collaborer avec les gérants des stations pour éviter des éventuelles pénuries dans le pays. Et en plus, être là pour résoudre leurs problèmes. C’est une famille en un mot », a-t-il rappelé.

Youssouf Djoubaté

Thierno Abdoul Barry pour guinée7.com