Une jeune fille âgée d’environ 14 ans  se dit être victime de viol ; mais pas que, elle est aussi porteuse d’une grossesse de plus d’un mois. Son présumé violeur âgé d’une trentaine d’années  qui nie les faits  est en ce moment même détenu à la Sûreté de Labé, rapporte le correspondant de Guinee7.com.

L’acte se serait passé dans le quartier Doghol dans la commune urbaine de Labé. Mariama Penda Bah, la mère de la victime, est  très angoissée. Sa fillette dont nous taisons volontairement le nom, en dépit d’être victime de viol, porte une grossesse. « C’est avant-hier que j’ai remarqué que le ventre de ma fillette était un peu ballonné. J’ai aussitôt soupçonné une grossesse et à force d’insister, la fille m’a dit qu’elle a été victime de viol de la part de Thierno Bailo qui se trouve être notre voisin. Et que ce dernier en commettant l’acte, l’avait menacé à l’aide d’un couteau et d’une paire de ciseaux de ne rien dire à personne ; faute de quoi, il mettrait fin à ses jours. Je l’ai amenée dans une clinique privée, les médecins nous ont dit qu’elle était en grossesse d’un mois. C’est ainsi que j’ai informé mon mari qui s’est plaint chez le chef du quartier »,  nous a-t- elle relaté en larmes

Le présumé violeur Thierno Bailo et sa famille ont dans un premier temps été convoqués chez le président du conseil de quartier de Doghol pour une confrontation avec la famille de la victime. Elhadj Mamadou Saliou Diallo, le chef du quartier, qui dit ne pas être compétent de gérer de tels cas, a finalement renvoyé l’affaire à la Sûreté de Labé.

Dans la journée de ce jeudi, la victime sous recommandation de la police, était à l’hôpital pour effectuer des examens. Thierno Bailo, lui est actuellement en détention préventive à la direction régionale de la police de Labé.

Le phénomène de viol sur mineure est récurrent à Labé. Et, selon le constat, les services de l’action sociale et même les  ONG qui œuvrent dans la défense des droits des femmes  s’intéressent peu ou pas  à la question.

Sam Samoura pour Guinee7.com