Le corps d’une femme âgée de 43 ans a été découvert ce Jeudi 6 Juin 2019, dans la rivière de Saalawol, dans le district de Popodara1. Après cette découverte, des enquêtes ont été aussitôt ouvertes par les services de sécurité. Ces enquêtes ont conduit à l’interpellation d’un homme rapporte le correspondant de Guinee7.com

Le corps de Ramatoulaye Sow, âgée de 43 ans, veuve de son état, mère de deux enfants, a été découvert ce jeudi 6 juin aux environs de 16heures dans la rivière de Saalawol. Ibrahima Diallo, jardinier de son état, a découvert le corps pendant qu’il s’apprêtait a arrosé son jardin. « Aux environs de 16 heures, je suis venu arroser las plants dans mon jardin, quand j’ai pris la moteur pour la rivière, j’ai senti une odeur nauséabonde. C’est ainsi que j’ai aperçu sur l’eau un corps, qui me ressemblait au corps d’un être humain. Je me suis rendu automatiquement chez le chef de district pour l’informé. Lui aussi, il a informé ses supérieurs hiérarchiques, nous sommes revenus sur les lieux accompagnés de la gendarmerie. Il s’est avéré que c’était bien le corps d’un être humain » nous a-t-il expliqué.

Les autorités administratives de la sous-préfecture de Popodara ont élargies l’information aux citoyens afin d’identifier le corps. C’est ainsi que le corps a été identifié comme étant, celui de la veuve Ramatoulaye Sow par sa famille.

La famille de la défunte nous a expliqué que depuis le mardi 28 Mai 2019, Ramatoulaye Sow n’avait plus fait signe de vie. Elle (NDLR, la famille) était toujours dans les recherches. Des communiqués de recherche avaient même été radiodiffusés. La famille assure également que feue Ramatoulaye Sow jouissait de toutes ses facultés mentales.

Ce vendredi 7 Juin 2019, une équipe du comité préfectoral de la croix rouge de Labé, s’est rendu sur les lieux pour sortir le corps de Ramatoulaye Sow de l’eau, et procédé à son inhumation après avoir reçu l’autorisation du maire de la commune rurale de Popodara Abdoulaye Diallo aux environs de 11 heures.

Les premières enquêtes ont abouti sur l’interpellation d’un conducteur de taxi moto communément appelé ‘’Oustaz’’ dans la localité. Cet homme aurait affirmé qu’il a transporté la veuve Ramatoulaye Sow, le jour de sa disparition à sa famille. Il a été interpellé par le commissariat central de Police de Labé avant d’être finalement mit à la disposition de la gendarmerie nous a confié une source policière.

Mohamed Samoura pour Guinee7.com          

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici