Plusieurs écoles étaient en mouvement dans la matinée de ce jeudi 17 Septembre 2020. Pour cause, des candidats ayant échoué au BEPC session 2020 ont décidé d’interrompre les cours dans certains établissements scolaires dans la commune urbaine de Labé, rapporte le correspondant de Guinee7.com

Dans la soirée de ce mercredi, des messages annonçant une manifestation des élèves ayant échoué  circulaient. Et ce matin, ils ont mis leur menace à exécution. Un groupe d’une dizaine d’élèves, s’est rendu tout d’abord au collège de Hoggo M’bouro pour jeter les cailloux sur les toits ; de là, ils se sont dirigés au collège Thyndel puis au collège Konkola. Là, ils se sont heurtés à la résistance des élèves et du corps professoral. « Les cours se déroulaient normalement dans notre école aux environs de 10h30, des cailloux ont commencé à tomber sur nos tôles, nous sommes sortis et nous avons vu qu’ils n’étaient pas nombreux, nous leur avons opposé une résistance, nous avons pu mettre main sur un qui nous a déclarés être élève du collège Thyndel. Il nous a fournis le nom de ses complices. Ils viennent dans notre école parce que nous avons eu un taux d’admis supérieur aux autres écoles publiques», a expliqué Mouctar Bakayoko, surveillant général au collège de Konkola.

La Compagnie Mobile d’intervention et de sécurité (CMIS) de Labé est venu disperser les manifestants sans usage de gaz lacrymogène. On note trois blessés par cailloux. Pour le moment, un calme précaire règne.

Sam Samoura pour Guinee7.com