Ce sont moins de sept mille personnes qui sont passées devant les commissions administratives d’établissement et de révision des listes électorales, (CAERLE) dans la préfecture de Labé. Un chiffre nettement en deçà des attentes de la Commission Electorale Préfectorale Indépendante (CEPI) de Labé rapporte le correspondant de Guinee7.com

Pendant 15 jours, ce sont au total 6.746 personnes qui sont passées devant les commissions administratives d’établissement et de révision des listes électorales (CAERLE) dans la commune urbaine, et les treize (13) sous-préfectures de Labé. « Au niveau de la commune urbaine, nous avons eu 2.904 enrôlés, au niveau des CESPI (Commissions Electorales Sous-préfectorales Indépendantes), nous avons 3.842, ce qui fait un total de 6.746 enrôlés pour toute la préfecture de Labé. » A expliqué  Elhadj Lamine Sangaré, le président de la commission électorale préfectorale indépendante de Labé.

Après les opérations de révision exceptionnelle du fichier électoral, l’affichage, est la seconde activité planifiée par la CENI. Elle permet aux citoyens de vérifier leurs informations en vue d’apporter des corrections sur les éventuelles erreurs.

Pour les citoyens qui ont vu leurs cartes d’électeurs brulés lors des manifestations qui ont émaillé les dernières législatives couplées au referendum à Labé, il n’y a pas de crainte car selon le Président de la CEPI, de nouvelles cartes seront éditées pour tous ceux qui sont sur la base de données.

Il faut noter que les dernières opérations de révision des listes électorales n’ont pas connu un engouement dans la préfecture de Labé. 

Sam Samoura pour Guinee7.com