Monsieur le Ministre du Commerce a procédé au lancement officiel du séminaire national sur l’agriculture, les mesures sanitaires et phytosanitaires (SPS) et les obstacles techniques au commerce (OTC).

Le Chef du Département du Commerce en Guinée a mis l’occasion à profit pour remercier l’OMC et l’OIF pour leur soutien et les efforts qu’elles ne cessent de faire pour assister la Guinée. Il a ensuite souhaiter la bienvenue aux deux (2) experts de l’OMC avant de déclarer ouvert les travaux du séminaire.

L’organisation de ce séminaire s’inscrit dans le cadre de l’assistance technique nationale que l’OMC fournit à ses États membres et particulièrement aux PMA.
L’objectif de ce séminaire est de renforcer les capacités des pays bénéficiaires afin de leur permettre de tirer pleinement profit du système commercial multilatéral. Les capacités acquises pendant les 4 jours de formation permettront aux participants d’élaborer des politiques sectorielles adaptées aux nouveaux défis de la mondialisation et d’être compétitifs dans le domaine des exportations notamment des produits agricoles dans un contexte mondial où les subventions agricoles des pays développés affectent négativement les exportations des pays en développement et particulièrement les pays moins avancés (PMA).
Cette formation devrait en outre permettre à notre pays de disposer à court et long terme, d’un nombre suffisant d’expert nationaux capables de traiter les questions liées aux accords de l’OMC.

Au terme de ce séminaire, les participants devraient pouvoir (1) comprendre les enjeux liés aux trois piliers de l’accord sur l’Agriculture et d’en faire une approche à l’échelle nationale; (2) comprendre la problématique que posent les Accords sur l’Agriculture, les PSP et OTC; (3) comprendre les efforts du Gouvernement dans l’appui constant qu’il ne cesse d’apporter aux agriculteurs et exportateurs de produits agricoles et enfin (4) d’évaluer l’état de mise en œuvre desdits accords au niveau national.

Les travaux se poursuivront jusqu’au 21 juillet 2016 auxquels vont participer les cadres venant de différents départements ministériels concernés, de la société civile et du secteur privé.

Par la Cellule de Communication du MC/Point focal Cellule de Communication Gouvernementale

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici