On se rappelle qu’en 2010, Ibrahima Sory Cissé, administrateur civil,  a été victime d’un accident grave survenu au domicile privé de Lansana Kouyaté, leader du PEDN.  La victime s’en sortira avec le bassin fracturé notamment. Parce que Lansana Kouyaté n’a pas voulu s’occuper de sa santé, choqué,  Ibrahima Sory Cissé porte plainte contre lui au tribunal de première instance de Mafanco. Dans son jugement rendu l’année dernière, Lansana Kouyaté est condamné aux paiements des dommages –intérêts symboliques. Mais le leader s’oppose à ce verdict et interjette appel. La Cour d’appel en statuant sur l’affaire confirme le jugement rendu par le tribunal de Mafanco. Voici l’intégralité du jugement rendu par la Cour d’Appel.