Les principaux animateurs du FNDC

Dans un article précédent, le maire de la commune urbaine de Kindia, a déclaré que : « Ceux qui ont porté plainte contre moi sont malades. Ils sont sérieusement malades. On ne porte pas plainte contre le pouvoir. C’est une ironie. On ne porte pas plainte contre le maire qui a été légitimement élu. Aucune constitution ne le dit. La mairie qui représente le peuple de Guinée, la population de Kindia, a dit qu’il n’y aura pas de marche à Kindia. Un point, un trait ! On n’accepte pas la pagaille à Kindia ».

Suite à ces propos, le responsable en charge des stratégies et planification du Front national pour la défense de la constitution (FNDC), Sékou Koundouno, a contacté notre rédaction pour un droit de réponse.

 « La réaction au niveau de la coordination nationale du FNDC, à travers cette sortie irresponsable du fameux maire de Kindia, relate à suffisance son irresponsabilité, sa méconnaissance totale de la constitution guinéenne, du code des collectivités auxquels il est censé de respecter et de faire respecter. Nous disons à Monsieur Mamadouba Bangoura que la population de Kindia n’est ni son sujet mais plutôt des citoyens pétris de sentiments de patriotisme, mais aussi du respect des valeurs auxquelles la société de Kindia a souscrit. Nous lui disons que nous procédons dans les jours qui suivent à des mesures drastiques contre sa personne, afin qu’il puisse être discipliné par les juridictions du pays. Aucune leçon de démocratie, de bonne gouvernance, de légitimité et de légalité ou de quelconque texte à apprendre au FNDC.

Nous le promettons, que le FNDC de Kindia y compris la coordination, manifesteront dans cette ville. Tant que la coordination nationale donnera l’ordre, qu’il autorise, qu’il n’autorise pas, on s’en fout de cela, dans la mesure que la constitution nous autorise de facto. Donc, qu’il sache tout simplement son sens d’irresponsabilité, son sens de non maîtrise des fondements de l’administration publique, est une honte parfaite de l’image qu’il relate pour l’administration publique guinéenne. Donc, qu’il sache raison garder, et qu’il comprenne que nous ne sommes plus ni à l’ère précambriennne ni à l’ère quaternaire, où des cadres zélés, des maires éhontés, qui n’ont aucune maîtrise de la gouvernance sociétale de nos entités peuvent sortir de façon maladroite et de façon très irrespectueuse à l’égard des populations, pour faire comprendre toute une théorie malsaine, une théorie montée sur des astuces, dans le seul but de satisfaire les desideratas du Prince.  Ils comprennent que cette ère a changé, que la révolution en terme de mentalité, en terme de comportement, au niveau des citoyens est de mise. Nous procédons dans les heures et jours qui suivent à un ensemble de mesures, afin qu’il soit discipliné totalement et qu’il reprenne le sens normal de la gouvernance d’une cité (sic) », a réagi le responsable en charge des stratégies et planification du FNDC, Sékou Koundouno.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199