Le Parti pour la prospérité et le renouveau de la Guinée (PPRG) se retire du CAMP (coalition des acteurs de la mouvance présidentielle). L’annonce a été faite par le président dudit parti, El hadj Ben Daouda Nassoko, ce jeudi 16 janvier, au cours d’une conférence qui s’est tenue dans la salle Mohamed Koula Diallo de la maison de la presse.

Dès l’entame de son intervention, El hadj Ben Daouda Nassoko a déclaré que les 9 ans de gestion du président Alpha Condé sont plus que la gestion au temps de Sékou Touré et celle de Lansana Conté réunies.

“Se rendant compte du non-respect de l’éthique et constatant un disfonctionnement au sein de cette association de partis, sans bruit nous avons jugé nécessaire de quitter cette coalition”, a annoncé El hadj Ben Daouda Nassoko, président du PPRG.

Avant de renchérir : “cependant tout en gardant notre indépendance, nous soutiendrons tous les actes positifs posés par l’actuel gouvernement. Nous défendons également avec toute notre énergie les fondements de l’État de droit dans notre pays.”

“Le PPRG ne sera pas candidat à ces élections législatives, cela s’explique par le fait que nous soutenons les différents candidats du RPG. Nous ne voulons pas choisir une chose et son contraire, tout l’effort de nos militants et sympathisants sera consacré au soutien des candidats du RPG”, dira-t-il.

Pour finir, cet allié du parti au pouvoir tacle le FNDC : “le FNDC est identiquement égal à l’UFDG, tandis que le GOHA au lieu d’aider les commerçants à obtenir des prêts bancaires, les protéger auprès des entreprises d’assurance pour prévenir les risques, leur président se permet de grimper sur les véhicules pour marcher avec les partis politiques, c’est vraiment inadmissible.’’

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

Publicités