En plus de sa décision de boycotter l’élection présidentielle du 18 octobre prochain, l’Union des Forces Républicaines de Sidya Touré réitère son engagement à tout mettre en oeuvre pour exiger le départ du président Alpha Condé du pouvoir. Cette annonce a été faite, ce samedi, par le secrétaire exécutif du parti à la faveur d’une assemblée générale.

Visiblement très remonté, Saikou Yaya Barry a déclaré : « à l’UFR nous avons décidé d’être actif. Non seulement on ne va pas aux élections, mais nous serons actifs pour demander le départ d’Alpha Condé. Nous serons actifs pour nous mobiliser et demander à la population de demander le départ d’Alpha Condé. Il ne faut pas arrêter cela. Nous avons eu tant de morts, beaucoup de blessés, nous avons des hommes valeureux qui sont en prison. Nous avons commencé cette lutte pour ça, nous n’allons jamais arrêter cela en cours de route. »

« Nous avons fait cela en 2001, poursuit-il, pour le respect des engagements des chefs, nous le faisons en 2020 pour le respect des engagements des chefs. Aujourd’hui, ceux qui sont autour du pouvoir ne croient plus en Dieu. Ils croient en l’argent, c’est le démon qui les guide et non le bon sens. Nous disons à ceux-là que la vérité finira par jaillir ».

Par ailleurs, l’ancien député a lancé une invite aux fils de la Basse-Guinée où, selon lui, se trouve la clef du pouvoir en Guinée.

« Nous continuerons à mobiliser les gens nous demanderons à tout le monde, la clef de notre victoire de trouve en Basse-côte. La clef du pouvoir se trouve en basse-côte, si vous acceptez nous allons avoir le pouvoir, mais si vous n’acceptez pas nous perdons. Mais je demande à tous ceux qui ont rejoint la mouvance à cause de l’argent de revenir à la raison et nous allons changer la situation dans l’intérêt de la Guinée. Regardez nos routes ! (…) Et puisque vous avez la clef du pouvoir, alors levez-vous et empêcher que la forfaiture du 18 octobre prochain ait lieu. Ces élections n’auront pas lieu. Alpha Condé va partir avant le 18 octobre… », a fait entendre Saikou Yaya Barry.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com