“La Nouvelle Guinée” (NG), c’est désormais le nom de la jeune formation politique dirigée par le jeune leader, Mohamed Cissé. Une cérémonie relative au changement de dénomination a, à cet effet, été organisée, ce samedi 28 novembre, au siège de cette structure politique jusque-là appelée “Parti Démocratique Conservateur” (PDC).

Cette rencontre a connu la présence de Mamadou Sylla, président de l’UDG et chef de file de l’opposition guinéenne ; Fodé Mohamed Soumah du parti GeCi ; l’Honorable Aly Kaba du parti FIDEL et d’autres politiciens.

Prenant la parole, Mohamed Cissé a fait savoir que depuis 2015, son parti a soumis une requête aux autorités gouvernementales, afin de lui permettre d’exercer légalement ses activités sous le sigle de la NG, qui signifie “Nouvelle Guinée”.

« Ce n’est qu’en août 2020, dit-il, après notre participation aux élections législatives sous la bannière du PDC, que nous avons reçu une notification de ministère de l’Administration du territoire et de la Décentralisation, nous notifiant la prise en compte de cette modification tant souhaitée. Aujourd’hui, notre parti “La Nouvelle Guinée” est enregistré dans les archives de ce ministère ».

Après avoir souligné que la NG est de nos jours implanté dans toutes les régions naturelles du pays, Mohamed Cissé a félicité militants et sympathisants de son jeune parti pour cet « exploit », avant de leur promettre, au nom du bureau exécutif « d’être à la hauteur de la confiance placée en nous, tout comme nous l’avons été lors des dernières élections législatives ».

Au nom des représentants des partis politiques ayant pris part à cette cérémonie, le leader de la GeCi a vivement salué la vision de la NG. Une vision qui, selon lui, est à accompagner.

« Lorsqu’on voit cette recomposition qui se dessine à travers la jeunesse des dirigeants des partis politiques, à travers cette conscience citoyenne qui commence à germer, il est temps que nous passions à autre chose. Consolider ce qu’on appelle la nation, qui doit aller vers la communauté d’intérêts. Et ça implique certaines valeurs que la NG est entrain de défendre, dont l’unité, la solidarité, la prospérité, la paix », a fait entendre Fodé Mohamed Soumah.

Et d’ajouter: « Il est temps que la classe politique comprenne que nous devons aller ensemble, sans adversité. Au moment de la compétition, que le meilleur gagne, mais au-delà, nous avons le même idéal… »

Mohamed Soumah pour Guinee7.com