La plage de Taouyah

Le président de la République, Pr Alpha Condé a promis, lundi, 11 août, au Palais Sékhoutoréya, d’aménager  toutes les Plages de Conakry,  en y interdisant l’occupation anarchique.

Il a tenu cette promesse lors de la conférence de presse qu’il a animée, lundi, à Conakry. Une promesse qui fait  suite au drame survenu, mardi, 29 juillet dernier, à la Plage de Rogbanet dans la commune de Ratoma à Conakry. Drame  qui a fait plus de 30 adolescents tués au lendemain de la fête de Ramadan à l’occasion d’un concert de Meurs Libre Productions,  animé par les groupes de Rap Balieuz’art et Instinct Killers.

Pour le président Alpha Condé, les endroits que les ‘’conakrika’’ (habitants de Conakry) qualifient de plage, ne sont pas  des plages parce qu’elles ne répondent pas aux normes.

La première décision suite à ce drame, a-t-il  rappelé, c’est interdire d’organiser  des manifestations culturelles à ces endroits.

‘’C’est  évident que les jeunes ont besoin des lieux de loisirs, raison pour laquelle on a pris l’engagement  de développer les Maisons des jeunes  et d’avoir des terrains de sports. D’où la construction de Blue zone à Kaloum et très prochainement dans les autres communes de la capitale’’, a expliqué le chef de l’Etat.

En ce qui concerne les plages, elles seront aménagées de sorte que les gens puissent y venir, pas pour organiser des manifestations  ni vendre l’alcool, mais   prendre un  café et se détendre sans déranger personne, a averti Pr Alpha Condé. 

AGP

 

Publicités

Laisser un commentaire