Nantou Cherif (RPG) et Djalikatou (PEDN) (photo montage)

Parmi les 114 députés dont la liste a été diffusée dans la soirée du vendredi par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) figure 25 femmes, dont 10 issues de la mouvance présidentielle, a-t-on appris de sources officielles.

Les 15 autres sont issues essentiellement du principal parti d’opposition, à savoir l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) de Cellou Dalein Diallo, qui compte environ 8 femmes sur les 37 députés qu’il a eus.

Le Parti de l’espoir et du développement national (PEDN) de Lansana Kouyaté, l’ancien Premier ministre de Lansana Conté, compte aussi 1 femme sur les 2 députés, que le parti a pu avoir à l’issue de ce vote.

Ces 25 femmes représentent un quota de 22%. Les défenseurs de la parité homme-femme au sein des instances de décision, y verront rouge, car ce quota est en dessous des 30% de sièges que chaque parti politique devait réserver à la gente féminine sur sa liste à l’issue de ce scrutin législatif.

A noter que sur les 114 députés, le parti au pouvoir en a obtenu en tout 53 et le principal parti d’opposition l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), 37.

D’autres formations politiques dont l’Union des forces républicaines de Sidya Touré et l’Union pour le progrès de Jean- Marie Doré, en ont récolté respectivement 10 et 2 sièges.

Xinhua

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici