La ville de Dinguiraye a été mercredi le théâtre d’incidents entre des manifestants qui se sont insurgés contre la défectuosité des artères de cette ville située en Haute Guinée et des forces de sécurité, entrainant la destruction des locaux de la préfecture, a-t-on appris de sources sécuritaires.

Les manifestants étaient composés à majorité d’élèves, ceux-ci étaient surtout en colère suite à la mort accidentelle d’un de leurs camarades survenue mardi dans cette ville aux rues crevassées.

Les manifestants ont déploré le fait que leur préfecture abrite une société d’exploitation de mine d’or, dont les ristournes destinées aux populations locales auraient pu servir à embellir ces rues, en les dotant d’asphalte, rapportent nos sources.

Le préfet de la ville aurait quitté les lieux, vu la furie qui s’est emparée des manifestants qui ont détruit le siège de l’administration. Après le déploiement des forces de l’ordre, le calme serait finalement revenu à Dinguiraye.

Xinhua

Publicités

Laisser un commentaire