Le Djoliba, c’est en Guinée le nom donné à la source du fleuve Niger, situé à Faranah, à 600 km de Conakry. Plus largement, c’est aussi le nom donné au majestueux fleuve, véritable artère de vie qui irrigue l’Afrique de l’ouest.

Le Ballet National Djoliba a été créé en 1964, suite à la volonté politique du Président Ahmed Sékou Touré, qui donna à l’époque l’autorisation à la vedette internationale Harry Belafonte d’effectuer une tournée nationale afin de recruter et de sélectionner les meilleurs artistes.
Une bonne centaine d’artistes sélectionnés, feront un regroupement de 6 mois aux îles de Kassa pour enfin constituer le Ballet National Djoliba composé de 45 membres dirigé par Amadou Cissoko, secondé par Kouyaté Sory Kandia.

Prendront la direction du Djoliba, Daouada Bérété, Kèmo Sanoh, Fronkis Magloire Camara, Jeanne Macauley, Irahima Coumbassa, Anoumane Diéssira Condé.

Ce ballet sillonnera le monde au fil des années et sera auréolé de plusieurs trophées et distinctions comme le Temple d’or de festival international du folklore d’Agrizento (Italie) en 1967, la médaille d’or du 1er festival panafricain d’Alger en 1969, Médaille d’honneur du travail en 1969, Clé Symbolique de la ville de Riga-Létonie, Plaque de distinction de l’Université Haward Washington en 1972, Plaque d’or du festival national de la Jamahiriya Arabe Libyenne en 1976, Médaille d’or du meilleur Show à Bucarest (Roumanie en 1978, Médaille d’honneur Marien N’Gouabi (Congo Brazzaville) en 1978, Médaille d’argent du festival National d’Agadir (Maroc) en 1981, Distinction Honorifique de Disney-land (Californie USA) en 1985, Médaille d’or de danse traditionnelle aux 2ème jeux de la Francophonie (Paris) en 1994, Médaille d’or de la meilleure chorégraphie de la 2ème foire Afro-Arabe de Johannesburg en 1995 entre autres.

Ce ballet école, sortirara plusieurs artistes, danseurs, chorégraphes, musiciens et percussionnistes comme, Alkhaly Camara, Conté Fodé, Hadja Fatou Dabo, Hadja Adama, Sékouba ”Wastério”, Aisatou ”Djoliba”, Mamady Keita Djémbéfola qui est spécialement venu à Conakry pour célébrer les noces d’or du Ballet National Djoliba.

Dirigé depuis 2009 par Monsieur Moussa Célestin Camara, cette grande compagnie de danse invite le public à venir savourer son spectacle cinquantenaire ce vendredi 20 novembre 2015 au CCFG, où l’hymne du Djoliba ouvrira le rideau suivi des numéros célèbres comme”N’Fa Kaba”, ”Intégration Africaine”, ”Saatè ou le pacte”.
L’année du cinquantenaire ou les noces d’or du prestigieux Ballet National Djoliba commence aujourd’hui au Centre Culturel Franco Guinéen en partenariat avec la Direction Nationale de Arts.

Bon anniversaire.

Jean Baptiste Williams

 

Publicités

Laisser un commentaire