Ce samedi 16 mars, lors de l’assemblée génale du parti au pouvoir, le RPG arc-en-ciel, les membres du bureau politique, ont dit un mot sur le déguerpissement du quartier Kaporo, le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, y a apporté son grain de sel avec une touche de conseil à l’endroit des politiques.

Il a estimé au prime abord, que : « Ce que les Guinéens doivent savoir, c’est que tout leader politique qui cherchera à instrumentaliser une ethnie, pour accéder au pouvoir, ne sera jamais au pouvoir en république de Guinée. Lorsqu’on est leader politique, on doit voir la Guinée dans sa diversité. Ceux qui parlent, je pense que ce sont eux qui ont gouverné la Guinée pendant des années. Soyons terre-à-terre, aujourd’hui un habitant de Ratoma qui veut se rendre à Conakry (Kaloum, NDLR) pour travailler, il passe combien d’heures ? Moi je passe le matin 3h 45min pour arriver au travail. Le soir, je passe 3H, ce qui fait 6 heures. Et cela c’est le quotidien de tous les Guinéens. Est ce qu’il n’est pas nécessaire de construire aujourd’hui un endroit où les Guinéens pourront satisfaire leur besoin ? »

Enfin, il a dit à l’endroit des politiques : « Ce qu’on attend des leaders politiques, c’est de parler au nom de la Guinée, s’il y a des problèmes, ils posent des problèmes correctement, ils trouvent des solutions. Alors qu’on fasse très attention, nous politiciens. On a longtemps trompé le peuple de Guinée. »

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici