Lors d’une réunion, ce mardi à Conakry, avec le ministre du Commerce, Boubacar Barry,  axée entre autres sur : « la réouverture des magasins, les questions de sécurité et d’accessibilité dans les espaces de vente et l’approvisionnement des autres marchés par le grand marché de Madina. »

on ne fera pas sortir sa marchandise du moment où, on a peur de sortir sa propre tête

Au nom de ses collègues, Mamadou Saliou Diallo de la société Sonoco, a expliqué quelques difficultés qui font grimper le prix des denrées. « Aujourd’hui, si on parle d’augmentation de prix, ce n’est pas au niveau des grossistes. Mais c’est quand il y a la rareté, que ce genre de chose arrive. A notre niveau, nous producteurs, on n’a jamais augmenté, même zéro franc sur les prix. C’est le seul jour de l’élection que nous ne sommes pas sortis. Mais pour le problème de sécurité, on ne fera pas sortir sa marchandise du moment où, on a peur de sortir sa propre tête. Mais nous avons eu un accompagnement avec le gouvernement afin de prendre des mesures concernant la farine, pour ne pas que le pain manque sur le terrain », a exposé l’opérateur économique.

quiconque dit qu’un opérateur économique ne fait pas de politique, ce n’est pas vrai

Sur un ton rassuré, il s’est dit conscient de ce que la stabilité représente pour le bien-être du secteur du commerce. « Le ministre nous a dit que le gouvernement a pris toutes les mesures, pour nous sécuriser, nous et nos biens. On va restituer cela aux opérateurs économiques. On a dit que l’argent n’ose pas le bruit. On est en train de sensibiliser les gens. Nous opérateurs économiques, notre parti, c’est notre business. Si notre business marche, notre parti a gagné. Dans la vie quiconque dit qu’un opérateur économique ne fait pas de politique, ce n’est pas vrai. On fait la politique pour faire marcher notre activité. On ne fait pas la politique des politiciens », a précisé l’opérateur économique.

A son tour, Baldé Royal Moto, président de la chambre régionale de commerce et d’industrie de Conakry, a renouvelé l’engagement de ses pairs pour la stabilité du secteur.

 Abdou Lory Sylla pour guinee7.com