Elles sont nombreuses des personnes qui estiment que le FNDC est égal à l’UFDG. Et que celui-là mène le combat de celle-ci. Ces personnes sont de toute façon persuadées que sans l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), le Front national de la défense de la constitution serait une coquille vide.

Ce lundi 4 novembre, la question a été posée au chef de file de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo, par ailleurs président de l’UFDG.

“Mais c’est absolument faux. Est-ce que tout ceux-ci là sont de l’UFDG ? Fodé Bangoura, Chétif Abddalah, le PEDN, Kabèlè, tous ceux de la société civile qui agissent, qui contestent, qui dénoncent, ce n’est pas l’UFDG. L’UFDG n’est qu’un membre fondateur du FNDC tout comme l’UFR, le PEDN, le PUP et le GOHA. Et donc, ça c’est une manière de discréditer notre mouvement, mais ils perdent leur temps, la Guinée est rassemblée au sein du FNDC dans toute sa diversité. C’est un pas important vers la réconciliation des Guinéens au-delà de leur sensibilité politique, au-delà de leur diversité professionnelle”, s’est défendu Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

Publicités

Laisser un commentaire