Le Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, le Gal Bourama Condé, a annoncé à la télé nationale que compte tenu du fait qu’à ‘‘Matoto, l’urne est détruite, les voix déchirées. Puisque nous ne sommes pas partis jusqu’à la fin du dépouillement, nous allons reprendre l’élection au nouveau de la mairie’’.

Cette sortie renvoie dos à dos les candidats du parti au pouvoir soutenu par l’UFR, Mamadouba Tos Camara et celui de l’UFDG, Kalémodou Yansané, qui à l’issue des élections de la journée ont tour à tour déclaré être élu à la tête de la plus grande commune du pays.

Focus de guinee7.com

Publicités

Laisser un commentaire