Le PDG du groupe futurelec Holding, anciennement allié au RPG/AEC, a annoncé sa rupture avec ce groupe de partis. Pour savoir les raisons de son départ du parti présidentiel, Mamadou Sylla était l’invité de la radio privée Lynx fm, la semaine dernière. Le président du parti Union démocratique de Guinée (UDG) a expliqué les motifs de son départ du RPG qu’il qualifie d’ingrat. Il a profité de l’occasion pour dénoncer l’idée  d’un 3ème  mandat qui commence à murir au sein de la majorité présidentielle.

quand il y a une élection, on vient vous dire « Oui ! Vous êtes le meilleur » et après les élections  on te dit ‘’ Non ! Tu es un petit parti’

Elhadj Mamadou Sylla pourquoi l’UDG a décidé de mettre fin à son alliance avec  le PRG arc-en-ciel ?

Je vous remercie pour la question. Vous savez tout ce qui a un début, a une fin. Et un parti quand il est créé, c’est pour le bonheur de ses militants et sympathisants, ce n’est pas pour un individu, c’est pour le peuple. C’est pour défendre l’intérêt d’un peuple face à un pouvoir. A partir du moment le parti est créé, vous avez des militants et sympathisants qui courent derrière le parti, qui vous mandatent  à faire des alliances, je crois que si ces responsables trouvent qu’ils ne sont pas considérés, on les consulte. C’est quand il y a une élection, on vient vous dire « Oui ! Vous êtes le meilleur » et après les élections  on te dit ‘’ Non ! Tu es un petit parti’et pis, voilà on te reconnait, vous êtes jetés dans l’oubliette. Vous voyez l’ingratitude.

Voilà en un mot notre alliance n’a plus d’intérêt. Donc, elle n’a pas sa raison d’être surtout avec le RPG arc-en-ciel. C’est en dépit de tout ça que les responsables du parti, je veux parler du bureau politique du parti, m’ont demandé de voir un parti politique avec qui nouer une alliance, une vraie qui n’est pas une alliance de feu de paille, voilà.

J’ai compris que politiquement, il veut me griller

Beaucoup d’observateurs disent que c’est parce qu’Alpha Condé a coupé tout contact avec vous. Il ne vous répond plus au téléphone, que vous avez décidez de vous rapprocher de son principal  opposant, Celllou Dalein Diallo ?

Écoutez-moi ! Je suis fier de ça, je remercie mes parents, je remercie le Bon Dieu qui m’a donné les moyens pour vivre bien. Moi, je n’ai pas besoin de l’aide d’un président pour vivre. Je peux vivre sans connaître un président. Je vous dis qu’il y a un an peut être moins depuis qu’on s’est séparé (Alpha Condé et lui, ndlr). Même un coup de fil, il n’y a pas eu entre nous. La dernière fois qu’on s’est séparé, c’était le jour du décès de Rougui Barry. Il a insisté à ce qu’on se voie, il a délégué son ancien Premier ministre pour venir me chercher, je veux parler de Mohamed Saïd Fofana.

Quand je suis venu, il m’a dit ceci « mon jeune frère », il paraît que tu es fâché contre moi, qu’est-ce que j’ai fait ? J’ai dit oui ! Tu sais que je me suis beaucoup battu pour toi en politique, j’ai beaucoup fait pour ton élection mais en contrepartie, moi je n’ai rien eu. Combien de fois tu m’as dit de te donner la liste de mes cadres pour les nommer, je l’ai fait mais tu n’as rien fait. Il m’a dit non ! Il faut donner la liste à Saïd Fofana, on va essayer de faire quelque chose, je vais me racheter.

Et puis tu m’as instruit  de parler mal aux gens, c’est-à-dire d’insulter les gens, de ne pas faire d’eux un compagnon’’ voyez-vous ?  Le lendemain je le vois avec ces personnes-là à la télé et partout.

J’ai compris que politiquement, il veut me griller. Il m’a dit que les autres sont ses ennemis  moi je suis son allié tandis qu’il fait tout avec eux, ils sont ensemble tout le temps. Moi qui suis son allié, il m’abandonne.

Lui-même, il a reconnu, il m’a dit oui ! C’est vrai  mon frère tu as raison. Je ne devais pas faire ça, devant un témoin. Alors je lui ai dit ‘’ je suis venu de te donner au revoir, il dit comment ? Je dis non ! Tu connais, je te dis au revoir parce que je ne peux plus aller avec toi parce je ne t’intéresse plus.

Il dit tu veux aller vraiment ? Je dis oui ! Il dit tu ne pars pas, tu vas rester avec moi. Je dis non !  Il dit tu veux aller avec qui ?  Je lui ai dit,  je veux aller avec El hadj Cellou Dalein, devant un témoin.  Il m’a dit non ! Ne pars pas avec eux, ce sont des faux types,

Je dis mon frère même s’il faut aller manger la terre ou la boue là-bas avec eux, je préfère ça, que de rester avec vous.  Il dit non ! Ne pars pas, dis-moi ce que je t’ai fait, je corrige, on reste ensemble.

Il dit à son ministre Saïd ; ‘’occupe-toi de mon jeune frère, il n’a qu’à te dire ce qui ne va pas, je vais corriger tout’’.  Il a tout fait mais  j’ai refusé de donner mon accord, je me suis dirigé vers la porte de sortie, il est venu prendre ma main.

Il dit non ! Tu ne sors pas. D’ailleurs, viens m’accompagner, on va saluer le décès de Mme Rougui Barry. Et après, on va à la morgue.

Je dis écoute je ne pars pas avec toi, ce que tu m’as fait n’est pas bon, donc je ne veux pas m’afficher avec toi. Et entre temps son téléphone a sonné, j’ai profité, je suis sorti dehors. On s’est séparé en queue de poisson.

Dans ma voiture, le Premier ministre me rejoint, en partant chez moi, il m’a dit ah ! Sylla tu es quand même courageux. Entre moi et Dieu, depuis qu’on s’est quitté ce jour-là, je ne l’ai pas appelé un seul jour  lui aussi.

Voilà après, lui avoir donné la liste de mes cadres, je suis resté un an, je l’ai donné toutes les chances de se racheter mais en vain.

J’ai donné ma maison entière à Alpha et la direction du parti à l’époque

Les responsables du RPG qu’on entend dans les médias,  depuis votre annonce disent que votre alliance n’a pas apporté quelque chose. Alors dans votre alliance qu’est-ce que vous leur avez apporté?

Les gens qui disent ça sont inconscients, ne réfléchissent pas, ne savaient pas comment Alpha est venu au pouvoir. En plus, ce sont des ingrats parce que moi quand quelqu’un m’aide, même si c’est une fois dans la vie, je lui serai reconnaissant parce que moi je suis bien poli. Je ne peux pas dire à ce bienfaiteur-là, qu’il n’a rien fait pour moi. Moi je vous dis qu’ils sont ingrats. Mais puisque ils ne savent pas comment leur président est élu, ils n’ont qu’à tout dire. Sachez que c’est grâce à nous autres qui n’ont rien, et qui ne sont rien qu’il a été élu bien qu’il ne soit pas reconnaissant.

J’ai donné ma maison entière à Alpha et la direction du parti à l’époque. Ils étaient tous dans ma maison. J’ai donné 18 véhicules au parti, qui ont  sillonné partout. L’argent que j’ai donné, je ne parle pas de ça, c’est inutile. Donc pour vous dire ceux qui disent que je n’ai rien fait ou que mon parti est petit, sont tout simplement ingrats. Ils ne savent pas ce qui s’est passé entre moi et leur président Alpha.

Alors qu’est-ce qui s’est passé réellement entre vous et Alpha Condé ?

Vous savez l’homme, il y a des choses qu’on ne peut tout déballer. Parfois, il faut se réserver, le jour des révélations viendra. Je dis tout simplement que les gens qui parlent  puisqu’ils ne savent pas ce qui s’est passé, ils n’ont qu’à se taire. J’ai écouté un certain Dabo parler, je vous dis que ça leur fait mal parce qu’il ne s’attendait pas à ce que je noue une alliance avec le chef de file de l’opposition.

Pourquoi vous n’avez pas averti le parti avant de quitter ?

Avertir qui ? Juridiquement qu’est-ce que le décret a dit ? On dit que le décret est valable à partir de sa signature et abroge toutes dispositions  antérieures contraires, vous voyez. A partir du moment où j’ai dit, je ne suis plus avec eux, on peut comprendre, c’est sous-entendu en tout cas pour quelqu’un qui réfléchit bien.

D’ailleurs,  je trouve que ce n’est pas la peine d’avertir, mais qui préside le RPG aujourd’hui, c’est le président encore, vous pensez que je vais l’écrire pour lui dire ça ? Non ! Je suis venu le voir, je lui ai dit ce que  je pense, ce que je compte faire, c’est tout.

Depuis l’élection d’Alpha Condé, je n’ai jamais été invité en tant que parti allié pour être remercier pour tout ce que j’ai fait, rien n’a été fait. Quand on écrit personne ne répond, alors je n’ai pas besoin d’écrire pour les informer, il est le président du  parti en même temps président de la république, il est toujours entre les avions. Je ne peux pas perdre mon temps à écrire, mais je vais remettre à qui ?  Ecoutez, il y a eu des gens là-bas qui ont dit qu’il n’y a pas eu d’alliance entre nous, alors que notre alliance a été médiatisée. J’ai encore les documents chez moi.

Il y en a qui disent, s’il y a eu cette rupture, c’est parce qu’il y a eu de débat autour du choix des candidats pour les élections communales, que le parti UDG n’aurait pas du tout voulu être dans le même bol que le parti RPG. Ils ont dit que si vous ne pouvez pas être sur notre liste, ce n’est pas la peine, il faut partir est-ce vrai?

N’écoutez pas les gens là. Je voudrais quand ils le disent, qu’ils le disent en face de moi ou devant moi, mais c’est des hommes fantômes. On n’a jamais reçu un courrier du RPG ici nous  invitant à une réunion, non ! Il n’y a pas eu. C’est raison pour laquelle on s’est levé pour animer notre parti à la base. Si on avait eu une proposition par rapport à ça, peut-être on allait se déterminer mais non !

Si le président de la République m’appelle en tant que frère…

Si Alpha Condé vous appelle demain pour une audience, est-ce que ça ne risque pas de bloquer les signatures de cette alliance que vous envisagez avec le parti UFDG ?  

Si le président de la République m’appelle en tant que frère,  avec tout le respect que j’ai pour cette institution présidentielle, j’irai mais ma position est claire. On ne parlera plus politique. On ne peut pas accepter d’être berné deux fois.

J’ai beaucoup réfléchi  avant de prendre la décision avec ma base. Vous savez j’ai fait une tournée à l’intérieur du pays. Mes militants m’ont toujours reproché, pourquoi je suis toujours avec le RPG. Une alliance qui ne sert à rien. On m’a demandé de rompre avec ce parti qui ne pense qu’à ses militants, ils partagent tout entre eux là-bas, c’est quand il s’agit d’élection on nous fait appelle mais cette fois ci c’est fini.

Aujourd’hui, on parle des communales mais est-ce que le gouvernement a les moyens de faire les élections, moi j’en doute beaucoup. Je crois qu’il y a trois échéances devant nous. Mais puisque le président dit qu’il est fin politicien, je pense qu’il va faire tout son possible pour organiser ces élections et partir en 2020. Pas question de troisième mandat, vous avez vu l’histoire de la Gambie, je ne voudrais pas que mon pays subisse la même chose.

le démocrate

Entretien réalisé par  Alpha Amadou Diallo    

 

  

1 COMMENTAIRE

  1. mamadou sylla tu n est pas politique , tu es un bana bana, tu n a rien apporté aux president alpha conde , tu pensais que le president alpha conde allais mettre a ta disposition les caisses de l Etat , mais helas tu merite pas ca. donc continu avec ton ami cellou. vous allez nous dire qui a bazardé nos 2 avions

Comments are closed.