À l’instar des citoyens des autres localités de la République de Guinée, les 202 mille électeurs de la préfecture de Mandiana sont invités demain (dimanche 18 octobre), aux urnes pour voter pour le candidat de leur choix au compte de l’élection présidentielle.

À quelques heures de ce scrutin tant attendu, notre reporter a tendu son micro à quelques acteurs concernés, notamment le président de la CEPI (Commission Électorale Préfectorale Indépendante), Satigui Condé, qui a rassuré que les préparatifs vont bon train dans sa zone et qu’à date, les 540 bureaux de vote ont tous reçu leurs équipements électoraux.

« À la minute où je vous parle nous sommes fin prêts pour le scrutin demain. Le déploiement des matériels est terminé depuis hier et c’est l’heure d’envoi maintenant dans les bureaux de vote. Chaque président de bureau de vote rentre en possession de son kit (isoloir et autres accessoires) d’ici 14h aujourd’hui. (…) toutes les dispositions sont prises pour le bon déroulement du scrutin de demain », a déclaré le patron de la CEPI de Mandiana.

Pour ce qui concerne le cas des procès-verbaux (PV),  Satigui Condé a précisé : « les procès-verbaux (PV) sont les derniers matériels à être déposés. Nous, on a déployé tous les matériels avant les PV, c’est hier que les PV ont été déployés. Ça ne vient jamais avec les autres matériels, c’est ce que les gens n’ont pas compris. En tout cas à Mandiana tous les bureaux de vote ont eu leurs procès-verbaux aujourd’hui.»

Parlant de la distance entre des bureaux de vote et les électeurs, le président de la CENI de Mandiana a fait savoir que dans sa zone, « les bureaux sont rapprochés au maximum des électeurs. Il n’y a pas un bureau dont la distance qui le sépare de ses électeurs atteint 5 km dans les communes rurales et 3 km dans la commune urbaine. Là où on peut constater un peu d’éloignement, c’est au niveau de certaines localités rurales qui sont enclavées ».

En tant que délégué de la CENI à Mandiana pour la supervision du scrutin, Mamadou Binta Keita, s’est dit satisfait des préparatifs : « Nous avons commencé par superviser les formations qui se sont passés dans différentes commissions. Et hier, nous avons entretenu l’ensemble des acteurs du processus électoral lors d’un CIP (Comité inter parties), nous avons échangé chacun dans le contexte, dans son rôle et sa responsabilité pendant le scrutin. » 

Mamadou Binta Keita a par ailleurs fait savoir que sur les 12 partis politiques en lice, il y a 6 qui sont représentés à Mandiana. « Nous avons, dit-il, estimé que les 5 autres ne sont pas implantés à Mandiana, parce que nous avons même appelé à Conakry les responsables de ces structures-là, qui nous ont affirmé clairement qu’ils ne sont pas représentantés et qu’ils allaient prendre des dispositions pour mettre leurs représentants ».

De son côté, Ibrahima Kalil Papa Diakité, citoyen de Mandiana se dit déjà prêt pour exercer son devoir civique, ce dimanche 18 octobre, en toute sérénité. « J’ai récupéré ma carte d’électeur il y a deux semaines, ainsi que pour toute ma famille. S’il plaît à Dieu, demain à partir de 8h, nous serons déjà dans nos bureaux de vote. J’invite tous les citoyens de Mandiana à venir voter massivement dans la paix, la quiétude et la sérénité”, a-t-il lancé.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.