Plusieurs jeunes, venant des différents quartiers de la commune urbaine de Labé,étaient dans les rues, ce matin du lundi 17 juin 2019, pour exprimer leur mécontentement face à l’absence prolongée du courant électrique dans la cité,rapporte le correspondant de Guinee7.com

Le stade régional de Labé a servi de point de ralliement pour ces jeunes. Ils étaient des centaines à se retrouver là, dès 9 heures, avant de faire une marche pacifique, pour arriver au siège de l’EDG, situé dans le quartier Konkola. Ces jeunes, munis de pancartes sur lesquelles on pouvait lire : “EDG ZERO”,scandaient également les mêmes slogans. Ils ont traversé plusieurs quartiers avant d’arriver là. Sur place, ils ont trouvé une équipe de la Compagnie Mobile d’Intervention et de Sécurité (CMIS). Dans la tranquillité, les jeunes manifestants ont désigné des porte-paroles pour rencontrer la direction locale de l’EDG. En l’absence du directeur régional, c’est le directeur technique, Oumar Bailo Dieng, qui a reçu les porte-parole des manifestants. Dans leur entretien, les jeunes ont exprimé leur inquiétude face à l’absence répétée du courant électrique à quelques jours de la coupe d’Afrique des nations (CAN). Ils ont aussi déploré le fait qu’ils reçoivent toujours la même facturation, même si le courant n’est pas stable.

Pour sa part, le directeur technique a tout d’abord salué le caractère pacifique de cette marche, avant de promettre de remonter l’information à sa hiérarchie.

Les manifestants invitent la direction de régionale de l’EDG à considérer cette manifestation comme étant un avertissement. Ils donnent également 72h à EDG, pour communiquer sur la desserte en courant. Faute de quoi, ils envisagent de faire d’autres manifestations.

Il faut souligner qu’aucun incident n’a été enregistré lors de cette manifestation.

Mohamed Samoura pour Guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici