Aux environs de 9 h, ce lundi 24 décembre, des explosions provenant d’une installation électrique ont semé la panique dans les locaux du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique ( MESRS ), dans le quartier Alamamyah, à Kaloum. Cet incident a aussitôt poussé les travailleurs de ce ministère a abandonné leurs bureaux pour se mettre en sécurité à l’extérieur du bâtiment.

Selon les informations que nous avons reçues sur les lieux, certaines personnes prises de panique auraient même sauté du premier étage pour se mettre à l’abri du danger.

Dans le feu de l’action, bon nombre d’employés du département en charge de l’enseignement supérieur se sont une nouvelle fois exprimés sur la vétusté du bâtiment abritant leurs bureaux, qui dateraient des premières heures de notre indépendance. Mais selon un des employés que nous avons interrogé, « il y a eu un projet… depuis qu’une partie du bureau du ministre s’est affaissée l’année surpassée et jusque-là on traîne les pieds ».

Il faut souligner qu’en plus de sa vétusté, ce bâtiment connaît un état de dégradation très avancé, chose qui inquiète les travailleurs du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique à plus d’un titre, qui estiment d’ailleurs que rien n’est fait jusqu’à la prochaine saison hivernale, cet immeuble de trois étages risquerait de faire des dégâts.

À noter que pour l’incident de ce matin aucun cas de blessure n’a été enregistré, mais le courant a été coupé dans tout le bâtiment. Et les employés, la peur au ventre rejoignaient peu à peu leurs bureaux au moment où nous quittions les lieux.

Mohamed Soumah pour Guinee7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici