Ce jour 29 mars 2019, sous la direction et l’impulsion du Président de la République, le Professeur Alpha Condé, notre pays continue sa marche à grands pas dans la mise en valeur de ses importantes ressources minérales au service du développement des autres secteurs de l’économie nationale.

Ce progrès continue se concrétise par le lancement, aujourd’hui, des travaux de construction du chemin de fer multi-utilisateurs, multiusages (marchandises et personnes). Il est important de rappeler qu’avant 2019, la construction de la dernière voie de chemin de fer complète allant d’une mine à un port date de 1974, soit plus de 44 ans.

La réalisation de ce projet répond aux orientations du Chef de l’Etat, et aux directives du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, donnant la priorité à la construction des infrastructures ferroviaires et portuaires et à la transformation locales des produits miniers, pour poser les bases d’une véritable émergence de la Guinée.

Mesdames et Messieurs,

Le Consortium qui construit ce chemin de fer regroupe trois (3) partenaires de premier ordre opérant en Guinée dans les domaines de l’extraction, de la production et du transport de bauxite dont notamment la société de droit singapourien Winning Shipping Ltd (armateur), UMS (société de transport et de logistique) et la société Shandong Weiqiao, une société chinoise leader dans la production d’aluminium, forte de 160 000 employés et d’un chiffre d’affaires annuel de 45 milliards de dollars US.

Depuis sa création en 2014, le Consortium SMB-Winning a investi plus de 1 milliard de dollars US dans ses activités extractives et portuaires dans la région de Boké, ainsi que dans la logistique maritime. A ce titre, la mise en production de différentes mines par la Société Minière de Boké (SMB) au cours des trois (3) dernières années a permis à la Guinée d’accroître sa production et son exportation de bauxite de moins de 20 millions à 60 millions de tonnes par an devenant ainsi le troisième pays producteur de bauxite au monde derrière l’Australie et la Chine.

Les résultats encourageants des activités de la SMB et de ses partenaires en Guinée, ainsi que leur souhait de développer de nouvelles activités, les ont amenés à envisager une extension de la production.

Dans cette perspective, la Guinée et le Consortium SMB-Winning ont conclu en 2018 des Conventions pour la réalisation d’un projet intégré dans la Région de Boké. Il s’agit :

  • de la production et de l’exploitation industrielle de ressources de bauxite dans les nouvelles zones minières de Santou II et de Houda ;
  • de la construction d’une ligne de chemin de fer d’une longueur de 130 kilomètres dans un corridor partant de Télémélé, en passant par Boffa pour aboutir au port de Dapilon à Boké ;
  • et de la construction et de l’exploitation d’une raffinerie d’alumine.

Mesdames et Messieurs,

Le chemin de fer dont la construction sera lancée aujourd’hui, contribuera significativement au développement durable de la Guinée.

Les nouveaux gisements miniers doivent entrer en exploitation dès 2022, avec une production pouvant atteindre 20 millions de tonnes par an. Cette dynamique va renforcer la position de leader de la Guinée dans la production de la bauxite au niveau mondial mais aussi améliorer de façon significative les revenus de l’Etat et de facto, les conditions de vie des populations locales en particulier et de la Guinée en général.

La construction de ce chemin de fer de 130 km est prévue pour une durée de trois (3) ans. Les investissements nécessaires pour la réalisation de cette ligne de chemin de fer et l’acquisition du matériel ferroviaire (24 locomotives et 1 440 wagons) sont estimés à 1,2 milliards de dollars US et seront assurés par les actionnaires de la SMB. Plusieurs ponts et ponceaux, des passages à niveaux ainsi qu’un tunnel seront réalisés dans le cadre de la construction de ce chemin de fer.

Il faut aussi noter que la Convention ferroviaire conclue dans la réalisation de cette ligne de chemin de fer est de type BOT, d’une durée de trente-trois (33) ans au terme desquels l’infrastructure sera transférée en pleine propriété à l’Etat guinéen.

La mise en exploitation de ce chemin de fer permettra à la SMB de transporter en pleine capacité 30 millions de tonnes de bauxite par an et confortera la position de la Guinée sur le marché international de la bauxite.

Outre le transport de la bauxite, le chemin de fer constituera un excellent outil de désenclavement de toute la zone traversée notamment pour les produits agricoles et pourra favoriser le développement du tourisme.

Mesdames et Messieurs ;

L’ambition du Chef de l’État depuis son élection en 2010 est de sortir notre pays de la pauvreté, pour en faire un acteur économique de premier plan de notre sous-région, de l’Afrique, et du monde. Ce projet répond à cette ambition, en synergie avec la Zone Economique Spéciale de Boké, par la pleine utilisation des opportunités du secteur minier, notamment celles offertes par les infrastructures, pour en faire un catalyseur pour le développement des autres secteurs de l’économie, notamment de l’agriculture et l’agro-industrie.

Le Consortium s’est engagé à réaliser un projet de développement agricole de grande envergure occupant une superficie approximative de 60 000 hectares le long du corridor du chemin de fer et pour un investissement d’environ 10 millions de dollars US afin de répondre à la nécessité de développement intégré des mines exprimée par le Chef de l’Etat. Le corridor agricole permettra de créer plus de 10 000 emplois durant la première phase. Il est une parfaite illustration du caractère intégrateur de la politique menée depuis 2010 pour faire des mines guinéennes un catalyseur du développement au service de tous les guinéens.

Mesdames et Messieurs ;

L’année dernière, le Consortium SMB-Winning a contribué à hauteur d’environ 600 millions de dollars US à l’économie nationale au titre des dépenses locales (sous-traitance, personnel) et des contributions directes au profit de l’Etat. En termes d’emploi, il convient de signaler que le Consortium SMB Winning a créé environ 9 000 emplois directs et plusieurs dizaines de milliers d’emplois indirects.

Depuis son installation dans la région, la SMB a réalisé plusieurs projets de développement communautaires dont une route pavée de 16,5 km, une nouvelle piste rurale de 6,5 km entre Katougouma et Konkokan, parallèlement à la piste minière. A ces infrastructures s’ajoutent des ponts, des ouvrages d’art, des centres de santé et des écoles au bénéfice des communautés.

Le Consortium a également créé un centre de formation au sein de son centre d’opérations et de contrôle à Kamsar. Cette initiative permettra à notre pays de disposer de cadres ayant une expertise dans le domaine des opérations de transport fluvial et maritime de minerais.

Par ailleurs, les partenaires de la SMB se sont engagés à réaliser la construction d’une raffinerie d’une capacité de 1 million de tonne d’alumine par an. Le coût de construction de cette raffinerie est estimé à 1 milliard de dollars US. L’étude de faisabilité devra être finalisée dans les prochains mois.

En gros, l’investissement total prévu (mine, raffinerie, chemin de fer, agriculture) est estimé à 3 milliards de Dollars US.

Mesdames et Messieurs ;

Nous remercions les membres du Consortium SMB-Winning, les autorités de la région administrative de Boké et aux populations riveraines pour le climat social de plus en plus apaisé qui prévaut ici, malgré les défis qui demeurent à relever.

Je profite de l’occasion pour inviter la SMB et ses partenaires à persévérer dans cette dynamique, à observer la pleine application du contenu local.

Enfin, nous invitons les populations de la zone du projet à soutenir et accompagner les sociétés du Consortium en vue de l’atteinte de nos objectifs pour une prospérité partagée.

Vive la Guinée !

Je vous remercie.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici