Sampil Aboubacar (CEO/WAE)

 

En début de semaine dernière, les dirigeants de West Africa Exploration et le gouvernement libérien ont signé au Libéria, le contrat d’accès aux infrastructures ferroviaires libériennes. On se rappelle que le 21 décembre dernier, à Marrakech (Maroc), ce contrat avait été paraphé par les deux parties. En présence de Mme Aminata Sylla, conseillère Secteur privé du président Alpha Condé, de l’ambassadeur de Guinée au Liberia, El. Abdoulaye Doré mais aussi des cadres du ministère des Mines et celui des Transports de la Guinée. La délégation libérienne elle, était  conduite par le ministre M. Georges Wisner, président de la commission nationale des investissements du Liberia et composée des cadres de ce ministère.

Sampil Aboubacar (CEO/WAE), Groves Andrew (Sable Mining), Cochrare Jim (Chairman Sable Mining), étaient entre autres, présents à Marrakech pour parapher l’accord de passage par le Liberia.

Pour rappel, WAE SA, société de droit guinéen est une filiale de Sable Mining Africa Limited, une société de ressources AIM cotée à la bourse de Londres. Les mines à exploiter s’étendent sur 104 km2 à N’Zoo, préfecture de Lola (guinée).

Selon ses promoteurs, le projet d’exploitation des mines du Nimba pourrait  s’étendre sur plusieurs années. Pour la première phase d’exploitation, WAE estime une production de 3 millions de tonnes de fer par an. WAE prévoit 1 500 emplois durant la phase d’exécution du projet, et plus de 2000 emplois indirects par la suite.

Ibrahima S. Traoré