Ce mercredi 3 février, le ministre Boubacar Barry alias Big-up, a passé le témoin à madame Mariama Camara Soguipah qui lui succède à la tête du ministère du Commerce. C’était en présence de plusieurs membres du gouvernement, des cadres de la présidence de République et ceux du département en charge du Commerce.

Prenant la parole à cette occasion, le désormais ministre d’État, conseiller à la présidence, Boubacar Barry est largement revenu sur les réformes entreprises au sein du ministère du Commerce durant les deux ans et demi de sa gestion.

Selon lui, « ces réformes se sont articulées autour de la mise à niveau des statuts et cadres organiques du ministère, du renforcement des capacités de l’Aguipex (Agence guinéenne de promotion des exportations) et de l’ONCQ (Office National de Contrôle de Qualité), de la mise en circulation de la nouvelle carte biométrique de commerce et de l’opérationnalisation du Guichet unique du commerce extérieur ».

Apres avoir adressé ses félicitations à sa successeur pour sa nomination, le ministre Big-Up a insisté sur les grands défis qu’attendent Mariama Soguipah à la tête du département. Notamment l’entrée effective de la Guinée dans la zone de libre échange continental.

De son côté, la nouvelle ministre guinéenne en charge du commerce, a tout d’abord réaffirmé son engagement à souscrire fortement à la nouvelle approche de gouvernance du chef de l’État.

« Gouverner autrement, dit-elle, nous commande à plus d’exigences, de résultats, à améliorer les conditions de vie de nos populations ».

Plus loin Mariama Soguipah s’est également engagée à poursuivre les actions déjà entamées par son prédécesseur, avant de solliciter une bonne collaboration de l’ensemble des cadres du département pour relever les défis, notamment celui de l’allègement du panier de la ménagère.

« Le pain et la paix sont inséparables. Gagner le pain, c’est instaurer la paix. C’est à cet effet que de vastes chantiers sont devant nous à travers le contrôle des prix et la disponibilité des denrées de première nécessité sur les marchés. Nous comptons également veiller sur la qualité des produits destinés au marché, à la consommation de nos braves populations », a-t-elle déclaré.

Avant d’ajouter: « concernant le rayonnement de notre pays et pour la mise en valeur de nos produits à l’étranger, mon département ne ménagera aucun effort pour la rendre possible et effective… Je mettrai tout en œuvre pour la participation guinéenne aux rencontres sous régionales, régionales et internationales. »

La fin de la cérémonie était très émouvante. Mariama Soguipah après avoir susurré des mots dans les oreilles de Big Up, s’est relevée en cassant quelques gouttes de larmes sur son visage. Et le ministre sortant la tiendra dans ses bras pour la consoler.  

Mohamed Soumah pour Guinee7.com