Sa candidature pour la mairie de Ratoma fait grand bruit. Mouctar Diallo, leader des NFD, c’est de lui qu’il s’agit, pour la première fois de faire participer son parti à une élection, compte piétiner les plates-bandes de son ex mentor, Cellou Dalein Diallo. Il se donne tous les moyens, pour briguer la mairie de Ratoma, la plus importante de Conakry, en termes de population.

A en croire des déclarations de ses partisans, Mouctar pourrait profiter du climat délétère entre l’UFDG et certains de ses militants notamment ceux issus de ‘‘l’Axe’’.  ‘‘Je peux sans risque de me tromper vous dire que Ratoma est tombé dans les mains des NFD’’, exulte le leader que nous avons joint au téléphone.

Mais peux-il légalement être candidat à Ratoma ? Vu q’un extrait de l’article 90 du code des Collectivités dit que ‘‘sont éligibles au Conseil local tous les citoyens résidant sur le territoire de la collectivité ou y exerçant principalement leur activité professionnelle…’’

Problème : Mouctar habite Dixinn. ‘‘Je suis maintenant à Nongo et mon parti est dans la commune de Ratoma’’, nous rectifie le leader des NFD non sans nous rappeler qu’il s’est bien préparé pour prendre les rênes du jusque là fief de l’UFDG.

Si en le croyant sur parole, Mouctar a résolu le problème de résidence pour briguer la mairie de Ratoma, il faut cependant rappeler que cette disposition de la loi risque de handicaper beaucoup de candidatures de jeunes résidant à Conakry mais qui voudraient se présenter dans leurs préfectures d’origine.

Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com  

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici