La mission de prise de contact que dirige le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Moustapha Naité depuis le 3 avril dernier dans les régions administratives de Kankan et Faranah tend vers sa fin. Après les préfectures de Dabola, Dinguiraye, Siguiri, Kankan, Mandiana et Kérouané, le ministre a successivement échangé les 12 et 13 avril dernier avec les jeunes des sous-préfectures et ceux des  communes urbaines de Kissidougou et Faranah.

Au cours de « ces échanges fructueux », les différents porte-paroles des jeunes ont déballé devant le ministre et sa suite de nombreuses difficultés auxquelles les jeunes de leurs localités respectives restent encore confrontés. Ces difficultés se résument par le manque d’infrastructures socioéducatives, l’insuffisance d’intrants agricoles, etc. Ils ont, par la même occasion, exprimé toute leur joie à l’endroit du Chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, pour la réalisation de certaines infrastructures dans leurs contrées.

L’occasion a été également mise à profit par ces porte-paroles des jeunes, de remercier et féliciter le ministère en charge de la Jeunesse pour «les projets réalisés en faveur des jeunes notamment l’organisation de la consultation nationale de la Jeunesse et la mise à disposition des tracteurs et motoculteurs aux groupements et associations de jeunesse en Guinée ».

Satisfait de la forte mobilisation et l’intérêt que les jeunes de ces localités ont accordé à sa visite,  le ministre Moustapha Naité les a invité à se remettre en cause en acceptant de s’inscrire dans les écoles régionales des arts et métiers que le président Alpha Condé vient d’initier en faveur des jeunes.

« Ces écoles sont en train d’être construites progressivement dans nos préfectures. Une fois terminées, je voudrais que vous acceptiez de vous s’inscrire dans ces écoles. Sachez que tout le monde ne peut pas travailler dans les bureaux. Faisons tout pour qu’il ait des mains d’œuvre fortes parmi nous. Pour éviter que nous soyons demain les esclavages de nos voisins africains », dira-t-il.

Poursuivant, le ministre Naité a rassuré les jeunes de ces localités visitées (Kissidougou et Faranah) que le gouvernement est en train de travailler durement en vue dira-t-il, de répondre favorablement aux nombreuses préoccupations sollicitées par les jeunes. Il a en outre invité les jeunes d’être courageux et à s’intéresser davantage aux nouvelles technologies de l’information et de la communication. Ce jeudi 14 avril 2016, le ministre Moustapha Naité échangera avec les jeunes des sous-préfectures et ceux de la commune urbaine de Kouroussa.

Youssouf Hawa Keita, envoyé spécial de guinee7.com

+224 666 48 71 30

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici