Après une réunion du Front national pour la défense de la constitution (FNDC), qui s’est déroulée ce lundi 18 novembre, le président de l’Union des forces républicaines (UFR), l’un des leaders dudit front, a réitéré son engagement à ne jamais abandonner le combat que lui et ses compagnons comptent mener.

A cette occasion, il a signalé que : « Nous venons de terminer une rencontre au niveau du FNDC et les décisions qui ont été annoncées ont été prises. Les manifestations ne s’arrêteront pas. Nous les continuerons, parce que nous devons absolument barrer le chemin à l’idée de ce troisième mandat, qui est une présidence à vie et qui hypothéquera définitivement votre avenir, vous les jeunes qui êtes ici. Ce n’est pas un problème politique, mais c’est un problème sociétal. Neuf ans après la médiocrité de la gouvernance que nous avons connue, nous imposer cela à vie, correspond à enfoncer définitivement notre pays dans les affres du sous-développement, de la misère, de la division, peut-être pourquoi pas, de l’affrontement entre les groupes qu’on cherche à diviser. Il est important qu’on continue de prendre nos responsabilités. Ce que nous avons connu la fois dernière, lors de la manifestation, ne nous intimidera pas. Nous allons continuer à manifester, parce que nous représentons la frange des Guinéens qui portent l’espoir pour ce pays de s’en sortir ; sinon nous allons couler… »

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici