Dans une déclaration à la télévision publique, le ministre soudanais de la Défense a annoncé ce lundi la révocation du «régime» et l’arrestation des dirigeants. Un conseil militaire va administrer le pays pendant une période de transition de deux ans, a précisé le ministre.

A cette nouvelle, Sidya Touré, leader de l’UFR a réagi, sur Twitter, en ces termes : « Décidément les candidats à la Présidence à vie ont du souci à se faire : après Bouteflika c’est au tour d’El Bechir. Seul le peuple reste le souverain absolu. Alors qui veut encore défier son PEUPLE ? En Guinée nous restons attentifs et vigilants. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici