Près d’une dizaine de véhicules ont été incendiés, par des individus non identifiés, la nuit dernière, au niveau de la Casse (un fief du parti au pouvoir) dans la commune de Matam.

Selon les explications de Louceny Kaba, président de la jeunesse de la Casse, “on a été surpris à 2h du matin ; des gens ont mis le feu sur nos véhicules ici, jusqu’aux environs de 6h. C’est grâce à l’aide des agents de la gendarmerie ECO N°3 nous avons pu déplacer certains véhicules, pour ne pas que ceux-là aussi prennent feu”.

“À l’heure où nous sommes, la brigade de recherche est en train de faire des enquêtes pour connaître d’où vient ce feu. Mais tout le monde sait ce qui se passe avec la situation sociopolitique dans notre pays actuellement. De notre côté, nous restons sereins, cette situation ne peut pas nous faire changer”, a-t-il ajouté, tout en précisant que ce n’est pas la première fois que ce genre de choses arrive à la Casse.

Visiblement remontés par cette situation, certains jeunes ont tenté de bloquer la circulation sur cette partie de l’autoroute Fidel Castro, mais ils ont aussitôt été dissuadés non seulement par l’intervention de leurs aînés, des agents des forces l’ordre présents ; mais aussi par le ministre en charge de la Sécurité, Damantang Albert Camara qui, de passage, s’est arrêté pour s’enquérir de la situation.

À noter que certains des véhicules calcinés étaient là pour la réparation et d’autres par contre étaient destinés à la vente.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com

Publicités