Le dernier Décret sur la refonte du Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile (MSPC) supprimant plusieurs postes dans l’organigramme, notamment les Directions générales de la Police et de la Protection Civile, a mis les cadres de ce département dans la tourmente.

Le fonctionnement actuel du département est bouleversé par ce décret, les travaux administratifs laissent place aux démarches pour se maintenir à son poste ou occupé une nouvelle fonction dans cette nouvelle ossature.

Rien ne marche actuellement au sein du MSPC, les cadres passent tout le temps entre la Présidence de la République, le bureau et chez les marabouts.

Ce Décret, qui désormais fait du secrétaire général le plus fort de la Sécurité, prévoit les postes suivants :

-Un (01) Secrétariat général

-Un (01) Cabinet

-Sept (07) Directions nationales

-Treize (13) Services d’appui

-Trois (03) Services rattachés

-Trois (03) Etablissements publics

-Cinq(05) Organes consultatifs

-Huit (08) Services déconcentrés.

Quels sont ceux qui seront donc nommés à ces postes, c’est tout le challenge pour le ministre de ce département, Me Abdoul Kabèlè Camara et un combat entre les cadres.

Avec AGP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici