À l’occasion du lancement de la 2ème édition de la Semaine nationale de la citoyenneté et de la paix (SENACIP), alors que le Premier ministre, Mamady Youla, voulait sortir de la salle, suivi des membres du gouvernement, à l’entrée en scène du reggaeman Takana Zion, ce dernier l’a interpellé et lui a dit de rester dans la salle, en ces termes :    « Je suis aussi une personnalité de ce pays », ajoutant qu’il avait « un message à faire passer au peuple de Guinée », et par conséquent qu’il fallait lui accorder « la chance de chanter devant vous ». Cela a fait rester le Premier ministre, qui a finalement rejoint l’artiste sur la scène pour danser avec lui. Il a été suivi en cela par la présidente du Conseil économique et social, Hadja Rabiatou Sérah Diallo. Un acte qui a mis fin à cette cérémonie de lancement.

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici